Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2013 - janvier

Titre de la question Drépanocytose
Question Est-ce possible qu'une femme du groupe sanguin A+ puisse donner naissance à un enfant du groupe SS. Merci!
Réponse

Bonjour,

Vous vous interrogez sur le fait de savoir si une femme de groupe sanguin A+ peut donner naissance à un enfant de groupe SS qui serait donc porteur de la drépanocytose.

Nous avons trouvé une question similaire à la vôtre dans un fascicule édité par l’ Unité de Réflexion et d’Action des Communautés Africaines (URACA) et nous permettons de vous transmettre la réponse apportée par ces spécialistes :
"Question : On me dit que je suis AS alors que sur ma carte il y a écrit O+ (O positif), je ne comprends pas !
  Réponse :
« Vous avez tout à fait raison, de nombreuses personnes confondent l’appellation du groupe sanguin avec celle de la drépanocytose.
La lettre A est utilisée pour appeler deux choses différentes
:
Les groupes sanguins concernent un ensemble de marqueurs qui se trouvent sur la paroi du globule rouge. Les plus connus sont le groupe ABO et le groupe
Rhésus (+ ou -). Il s’agit d’une carte d’identité du sang. La connaissance de son groupe sanguin est surtout importante en cas de transfusion de sang car certains groupes ne sont pas compatibles entre eux et le receveur peut alors rejeter violemment le sang qu’on lui apporte.
• AS n’est pas un groupe sanguin mais marque la composition de l’hémoglobine qui se trouve à l’intérieur du globule rouge. A et S sont les noms que l’on donne à l’hémoglobine, il en existe d’autres comme D, F, E ou C…
L’hémoglobine habituelle est appelée A
, l’hémoglobine F est l’hémoglobine qu’ont tous les nouveaux nés (F comme Foetale).
Vous pouvez donc être AS et avoir comme groupe sanguin A+ ou A-, B+ ou B-, AB+ ou AB- ou O+ ou O-. » (pages 9-10 du document)
Vous pouvez télécharger l’intégralité de la brochure en cliquant sur le lien suivant :
www.uraca.org/download/editing/drepanocytose-cest-quoi-2011-webversion.pdf

Afin de mieux comprendre cette maladie et sa transmission génétique, nous vous conseillons de consulter le document consacré à la drépanocytose par Orphanet, portail des maladies rares et des médicaments orphelins :
« A quoi est-elle due ?
La drépanocytose est due à une anomalie de l’hémoglobine. L’hémoglobine est le constituant principal du globule rouge et assure le transport d’oxygène dans le sang pour le distribuer à tous les organes. L’hémoglobine est constituée de quatre «briques» appelées chaînes, assemblées entre elles. L’hémoglobine A, majoritaire chez l’adulte, est ainsi constituée de deux chaînes dites alpha (ou a) et de deux chaînes dites bêta (ou b).
En cas de drépanocytose, les chaînes b sont anormales. L’hémoglobine formée à partir des chaînes b anormales et des chaînes a normales est une hémoglobine qui « s’agglomère » dans les globules rouges (cette hémoglobine anormale est appelée hémoglobine S, abréviation pour le mot anglais « sickle » qui signifie faucille).
Un globule rouge a normalement la forme d’un disque dont chaque face est un peu creuse (on parle de disque biconcave, voir figure 1). En cas de drépanocytose, l’agglomération de l’hémoglobine S conduit les globules rouges à prendre la forme d’une faucille ou d’un croissant dans certaines conditions (lorsque la quantité d’oxygène est plus faible). Leur déformation « en faucille » est appelée falciformation et les globules rouges déformés sont qualifiés de « falciformes » (voir figure 2). [page 2]
[…]
Les aspects génétiques

Quels sont les risques de transmission ?
Figure 4 [à voir directement sur le site]
Illustration de la transmission autosomique récessive.
Les deux parents portent le gène muté (« S »), mais ils ne sont pas malades (ont dit qu’ils sont hétérozygotes).
L’enfant S/S a récupéré les deux gènes mutés de son père et de sa mère : il est atteint de la drépanocytose (on dit qu’il est homozygote).
Les enfants A/S ne sont pas malades mais sont porteurs du gène muté et risquent de le transmettre à leur descendance.
L’enfant A/A n’a hérité d’aucun gène muté, ni celui de sa mère ni celui de son père : il n’est pas malade et ne risque pas de transmettre la maladie.
Ainsi, une personne peut être AA, AS ou SS. Dans chaque globule rouge, chez les individus AS, la moitié de l’hémoglobine est A, l’autre moitié est S ; il n’y a pas de symptômes particuliers car l’hémoglobine A normale « compense » la présence de l’hémoglobine S. Chez les personnes SS, toute l’hémoglobine contenue dans les globules est anormale : la maladie est présente. » [page 13]
www.orpha.net/data/patho/Pub/fr/Drepanocytose-FRfrPub125v01.pdf

Nous espérons que ces informations vous seront utiles pour bien différencier groupes sanguins et signe de la drépanocytose, et mieux comprendre le mécanisme de la transmission génétique.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette maladie nous vous signalons la sélection documentaire réalisée par l’équipe de la Cité de la santé dans lequel vous trouverez outre des livres et des revues, des sites d’organismes ou d’associations spécialisés accessibles à distance.
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/ressources-en-sante/selections-bibliographiques/la-drepanocytose/

Nous restons bien entendu à votre disposition pour tout complément d’information.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut