Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2013 - janvier

Titre de la question Effet secondaire traitement apnée par PPC
Question Je suis traité par PPC depuis quelques semaines. Ceci m'occasionne des "poches sous les yeux" au réveil. Est-ce habituel, que faire ? Merci
Réponse

Bonjour,

Vous êtes traité par PPC (Pression Positive Continue) depuis quelques semaines pour le syndrôme d’apnée du sommeil et cela vous provoque des "poches sous les yeux" au réveil. Vous vous demandez si cet effet indésirable est habituel.

Nous n’avons pas trouvé de mention de ce symptôme dans la littérature spécialisée. Cependant, nous pouvons vous donner des informations générales sur les causes des poches sous les yeux ainsi que sur les effets indésirables d’un traitement par PPC.

Tout d’abord, nous vous proposons de comprendre ce qui peut provoquer des poches sous les yeux (site Allodocteurs sous la direction éditoriale des médecins Michel Cymes et Marina Carrère D’Encausse) :
« Le contour de l'œil est la partie la plus fragile du visage. Elle est recouverte d'une peau qui est cinq fois plus fine qu'ailleurs et qui contient moins de fibres de soutien, que celle qui recouvre le reste du corps. Avec l'âge, nos 15 000 battements de cils par jour finissent par affaiblir ces fibres, la peau se relâche. Mais ce n'est pas tout, les vaisseaux sanguins et les vaisseaux lymphatiques qui nourrissent les cellules de cette zone, fonctionnent au ralenti. Les échanges entre les cellules se font mal. Résultat : il y a une rétention d'eau et les paupières gonflent. Le manque de sommeil, l'accumulation de la fatigue ou le stress peuvent aussi influer sur la formation de ces poches. »
www.allodocteurs.fr/actualite-sante-poches-sous-les-yeux-des-paupieres-qui-s-alourdissent-165.asp

Concernant les effets secondaires recensés de l’usage d’un appareil à PPC, vous pouvez lire ce qu’indique le « Guide SPLF à l’usage des patients et de leur entourage : Tout ce que vous voulez savoir sur le syndrôme d’apnée du sommeil » coordonné par la Société de pneumologie de langue française (SPLF) :
« Les inconvénients en rapport avec la respiration d’air frais et sec ou le port du masque nasal doivent être connus par les patients. Il s’agit essentiellement d’une sécheresse du nez et de la bouche, du nez bouché ou d’un écoulement nasal.
Au niveau du point d’appui du masque peut apparaître une irritation de la peau (plus rarement une allergie) ainsi qu’une irritation des yeux en cas de fuite autour du masque.
[…]
Les masques nasaux sont aujourd’hui plus souples, plus légers et moins encombrants.
Les zones d’appui au niveau du front, ainsi que les sangles de fixation ont été améliorées pour un meilleur confort. Si vous constatez la moindre gêne, vous devez contacter votre prestataire pour lui demander de vous proposer un autre type de masque car il en existe une grande variété.
Par exemple, en cas de lésion sur la peau au contact du masque, une autre forme de masque (masque narinaire) peut vous être proposée. En cas de nez bouché ou de respiration par la bouche préférentielle, un masque qui s’applique sur le nez et la bouche peut être utilisé. » (Voir p. 31)
www.arairlor.asso.fr/docs/patients/guide%20SAS%20au%2022%2001%2009.pdf

Bien sûr, ces informations vous sont données à titre général et seul votre médecin prescripteur pourra vous expliquer l’origine de vos poches sous les yeux. N’hésitez pas à lui demander conseil quant à l’appareillage que vous utilisez.

Nous nous tenons à votre disposition pour toute nouvelle recherche dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut