Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2013 - mars

Titre de la question Taux TSH hypothyroïdie
Question Le 26 décembre 2012, j'ai appris que je souffrais d'hypothyroïdie avec un taux TSH de 25,7. On m'a prescrit du Synthroid 50 µg. Le 20 février 2013 mon taux de TSH est à 5,1 et mon médecin en médecine générale n'augmente pas ma dose. Pourtant je ne me sens pas mieux. Pensez-vous que ma dose doit être augmentée? Dois-je demander à voir un endocrinologue? Merci
Réponse

Bonjour,

Vous souffrez d’hypothyroïdie depuis décembre 2012. Votre taux de TSH s’élevait alors à 25,7 et vous prenez du Synthroid 50 µg pour le faire baisser. En février dernier, le taux était redescendu à 5,1. Vous ne vous sentez pas mieux et vous vous demandez pourquoi votre médecin ne modifie pas votre traitement et si vous devriez consulter un endocrinologue.

Nous vous remercions de votre confiance mais ne pouvons vous donner que des informations très générales sur les règles d’administration standard du médicament que vous prenez.

Comme vous nous écrivez du Canada, l’équivalent du Synthroid en France s’appelle le Lévothyrox. Vous le constaterez sur le site américain Drugs.com qui indique que la substance active est la même que pour le Lévothyrox :
« Generic Name: levothyroxine
Imprint: SYNTHROI 50
Strength:50 mcg (0.05 mg)”
www.drugs.com/imprints/synthroid-50-7431.html

Concernant la posologie du Lévothyrox, voici ce qu’indique le site Eurêka santé des éditions Vidal (l’une des références dans l’information sur les produits de santé):
« LÉVOTHYROX 50 μg , Substance active : Lévothyroxine sodique
[…]
Posologie usuelle :
La posologie dépend de l'intensité de l'hypothyroïdie, de l'âge et de la tolérance individuelle.
La dose est habituellement augmentée par paliers successifs.

Des analyses de sang régulières permettent d'adapter la posologie : suivez-la strictement et ne l'augmentez pas de vous-même. »
www.eurekasante.fr/medicaments/vidal-famille/medicament-blevot01-LEVOTHYROX.html

Votre taux, même s’il ne correspond pas encore aux valeurs normales, a considérablement baissé en 2 mois. C’est peut-être la raison qui a poussé votre médecin à ne pas augmenter les doses du médicament. N’hésitez pas à l’interroger à ce sujet et à lui faire part de votre ressenti.

Sachez qu’il est toujours possible de prendre un deuxième avis auprès d’un autre médecin et notamment dans votre cas auprès d’un endocrinologue.

En tant que service de documentation, nous ne sommes pas en mesure de répondre plus précisément à votre demande. Nous avons le plaisir de vous saluer depuis La Porte de La Villette à Paris (France) où nous nous trouvons, à l’intérieur de la Bibliothèque des sciences et de l’industrie.

Vous nous interrogez depuis le Canada, et peut-être nous avez-vous confondus avec l’Hôpital de la Cité de la santé de Laval dont nous sommes homonymes ?

Nous nous tenons bien entendu à votre disposition pour toute nouvelle recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut