Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2013 - juin

Titre de la question Leucoaraïose
Question Le médecin a diagnostiqué une leucoaraïose chez ma parente qui a 60 ans. Je voudrais connaitre l'évolution et le pronostic de cette maladie. Est-ce une maladie grave? Merci
Réponse

Bonjour,

On vient de diagnostiquer à une de vos proches une leucoaraïose. Vous souhaitez en savoir plus sur les traitements possibles et l’évolution de la pathologie.

Tout d’abord, selon le médecin administrateur du forum Atoute.org, « La leucoaraïose n'est pas une maladie, mais quelque chose qui est vu à l'IRM du cerveau. Ce peut être le signe de maladies graves, mais certaines personnes ont une leucoaraïose et ne sont pas malades. […] »
www.atoute.org/n/forum/showthread.php

Pour en savoir plus sur la leucoaraïose, nous vous invitons à parcourir cet article de la revue Le clinicien (janv.- fév. 2010 ) intitulé  « La leucoaraïose : plus qu’une découverte fortuite ! » présenté dans le cadre d’une conférence sur le cerveau lors de l’événement « La gériatrie » à l’Université Laval (Canada) :
« La leucoaraïose a d’abord été introduite comme un terme purement descriptif d’une image radiologique d’anomalies confluentes de la substance blanche. On reconnaît aujourd’hui que la présentation clinique est variée et souvent non bénigne.
• La leucoaraïose peut se manifester par des troubles cognitifs, des anomalies de la démarche, des troubles de l’humeur, des symptômes urinaires ou elle peut être asymptomatique [sans symptômes]. […]
• Les facteurs de risque prédisposant à la leucoaraïose ou à sa progression sont semblables à ceux de la maladie vasculaire athérosclérotique; l’âge et l’hypertension artérielle étant particulièrement importants.
Il y a peu de données probantes pour justifier des recommandations sur la prise en charge de la leucoaraïose. La prévention et le traitement des facteurs de risque vasculaire sont probablement bénéfiques, mais on manque de preuves.
[…]
L’évolution et le pronostic
La leucoaraïose est associée à un risque plus élevé d’AVC ischémique, surtout de type lacunaire, d’hémorragie cérébrale, de pneumonie et de chutes. On observe aussi une augmentation de mortalité, de cause vasculaire et de toute cause, même après ajustement pour l’hypertension, le diabète, la maladie coronarienne et la dyslipidémie.
La progression de la leucoaraïose est indépendante de la survenue d’AVC.
Dans une étude longitudinale de cinq ans, on observait une détérioration de la maladie de la substance chez 28 % des patients, alors que seulement 3 % avaient subi un AVC. La relation entre la progression et les facteurs de risque est complexe, mais encore une fois l’âge et l’hypertension sont les deux variables les plus importantes.
La progression de la leucoaraïose n’est ni bénigne ni silencieuse.
La détérioration des fonctions cognitives et de la démarche corrèle avec l’évolution de la leucoaraïose
. »
www.stacommunications.com/journals/leclinicien/2010/01-JanFev-2010/Laleucoara%C3%AFose.pdf

Nous espérons que ces éléments d’information vous permettront de mieux comprendre le terme de leucoaraïose et ce qu’il recouvre. En tant que service de documentation nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et vous conseillons de questionner le médecin de votre proche afin d’obtenir des informations adaptées au cas de votre parente.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut