Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2013 - juin

Titre de la question Probiotiques et grossesse
Question Bonjour, Je souhaite savoir s'il n'y a pas de danger à faire une cure de probiotiques d'un mois à 4 mois de grossesse? Merci!
Réponse

Bonjour,

Vous vous interrogez sur l’absence de risques des probiotiques alors que vous êtes enceinte.

Dans un article consacré aux probiotiques, le site Eureka santé (l’une des références dans l’information sur les produits de santé) précise les « Précautions à prendre avec les probiotiques » :
« En l’absence d’études spécifiques, les compléments riches en probiotiques ne devraient ni être pris par les femmes enceintes ou celles qui allaitent ni administrés aux enfants prématurés ou aux personnes souffrant d’un déficit immunitaire, les probiotiques pouvant être responsables d’infections chez les personnes très immunodéprimées.
Les éventuels effets indésirables des probiotiques sont des ballonnements, des gaz et une constipation. […] »
www.eurekasante.fr/parapharmacie/complements-alimentaires/probiotiques-bifidobacteries-saccharomycetes.html

Le Portail d’information prénatale de l’Institut national de santé publique du Québec indique également dans une fiche intitulé Au sujet des soins préventifs et de santé pendant la grossesse que les experts ne sont pas tous d’accord et que le sujet est controversé.
« Les probiotiques et les infections vaginales
Le recours aux probiotiques lors de la grossesse demeure controversé. Les données sont insuffisantes pour conclure à l’efficacité des probiotiques comme mode de traitement pour les infections vaginales. Leur utilisation n’est pas appuyée par les autorités gouvernementales ou les associations professionnelles. Cependant, il n’y aurait pas lieu de s’inquiéter si une femme enceinte en a consommé.
Dans le cas où la femme enceinte souhaite avoir recours à des probiotiques, elle pourra être dirigée vers un professionnel de la santé afin qu’il choisisse une souche de probiotiques étudiée et qui détient un code NPN
[Natural Product Number, certification canadienne] Un probiotique n’est pas conseillé chez les femmes enceintes qui souffrent d’un déficit immunitaire. »
infoprenatale.inspq.qc.ca/soins-preventifs-et-de-sante.aspx

Cette réserve est également soulignée dans un article des Annales Nestlé (A. 2010, vol. 68, n° 1, pp. 29-41) intitulé Revue des bénéfices des compléments alimentaires durant la grossesse: Du fer et de l’acide folique aux acides gras polyinsaturés à chaîne longue en passant par les probiotiques par Usha Ramakrishnan, dont voici un extrait du résumé :
«[…] Bien que l’effet protecteur de l’acide folique en période périconceptionnelle (permettant de réduire les anomalies du tube neural) soit bien établi, très peu voire aucune étude n’a encore évalué les effets indépendants des vitamines B spécifiques (vitamine B6, B12 et acide folique), de l’acide docosahexaénoïque et des probiotiques durant la grossesse. […] »
www.refdoc.fr/Detailnotice

En tant que service de documentation nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse sur ce sujet controversé. Nous espérons néanmoins que ces éléments d’information vous permettront de vous faire une opinion et d’enrichir le dialogue avec votre gynécologue.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut