février

Stimulation occipitale dans la migraine chronique

Question

Je vis avec une personne qui subit depuis son enfance des migraines chroniques résistantes aux médicaments. Son neurologue du centre anti-douleurs céphalées migraine de l'hôpital Pasteur à Nice lui propose la pose d'un neuro-stimulateur sous cutané qui envoie des influx par le biais de 2 électrodes sous-cutanées implantées derrière les oreilles sur le trajet des nerfs d'Arnold. Connaissez-vous cette méthode?

Réponse

Bonjour,

Un de vos proches souffre de migraines chroniques résistantes aux médicaments. Vous souhaitez en savoir plus sur une thérapeutique basée sur une stimulation occipitale ainsi que sur son utilisation éventuelle au CHU de Marseille.

Tout d’abord et à titre d’information générale sur la neurostimulation, nous vous proposons le résumé d’une conférence donnée lors des Journées de neurologie de langue française à Montpellier en 2013 : Place de la stimulation occipitale dans la migraine chronique /

Denys Fontaine (CHU de Nice) :

 « La stimulation des nerfs grands occipitaux (ONS) est une technique de neuromodulation basée sur l'implantation d'un dispositif composé de 1 ou 2 électrodes sous cutanées en regard des nerfs occipitaux (nerfs d'Arnold), reliées à un neuro-stimulateur sous cutané. Le mode d'action de l'ONS reste aujourd'hui imparfaitement connu mais fait intervenir d'une part une modulation des afférences sensitives cervico-faciales et du système trigémino-autonomique, impliqué dans la physiopathologie de plusieurs céphalées primaires (dont la migraine), et d'autre part une modulation des régions cérébrales de la « pain matrix ». L'ONS induit des paresthésies dans la région occipitale qui semblent nécessaires à l'effet thérapeutique mais empêchent son évaluation en réel aveugle.
L'ONS est utilisée depuis une dizaine d'année pour traiter des névralgies occipitales et a été proposée plus récemment pour traiter des céphalées primaires réfractaires. L'efficacité et la sécurité d'emploi de la l'ONS dans le traitement de la migraine chronique ont été suggérées par deux études de faisabilité (Saper 2011, Lipton 2009) puis démontrées dans une étude randomisée contrôlée récemment publiée (Silberstein 2012). Dans cette étude, le nombre de jours avec céphalées diminuait de 7 j/ mois dans le groupe stimulé par rapport au groupe implanté non stimulé. Les complications habituelles de l'ONS sont mineures : migration de l'électrode, dysfonctionnement du matériel, infection superficielle, contractures cervicales.
Le rapport bénéfice/risque de l'ONS semble favorable chez des patients migraineux chroniques sévèrement atteints en dépit d'un traitement optimisé. »

www.jnlf.fr/data/ModuleProgramme/PageSite/2013-1/Resume/10785.asp

Vous souhaitez savoir si cette technique est pratiquée au CHU de Marseille. En dépit de nos recherches nous n’avons pas trouvé d’informations précises l’indiquant. En revanche, l’Hôpital de la Timone comprend deux services qui semblent à la pointe de la technologie et qui pratiquent peut-être la neurostimulation.

- Neurochirurgie fonctionnelle et stéréotaxique - Hôpital de la Timone

fr.ap-hm.fr/service/neurochirurgie-fonctionnelle-et-stereotaxique-hopital-timone

- Centre d’évaluation et de traitement de la douleur - Hôpital de la Timone

fr.ap-hm.fr/service/centre-evaluation-traitement-douleur-hopital-timone

Nous conseillons à votre proche de demander conseil à son neurologue ou de se renseigner directement auprès des deux services hospitaliers marseillais.

Nous espérons que ces éléments vous seront utiles et permettront à votre proche de trouver une solution qui puisse le soulager.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,

Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions