février

Adénomyose, fibrome ou myomes ?

Question

Bonsoir; Je suis une jeune fille de 23 ans,je m’appelle W. et je suis du Maroc. Bon, j'ai fait une échographie pelvienne qui a été demandée par un généraliste, et comme résultat, j'ai eu (suite au radiologue): - La vessie présente un contenu sono-transparent, sa paroi est fine. L'utérus est modérément augmenté de taille, il mesure 9,5 cm, 5,6 cm de diamètre antéro-postérieur, 6.6 cm de large. Ses contours sont réguliers. Il est ante-fléchi, ante-versé. Il renferme plusieurs myomes interstitiels. Le plus grand est postéro-fundique et mesure 3,2cm de diamètre. Les autres sont très nombreux et mesurent 1 cm de diamètre environ. L'écho médian est visible, normal. L'ovaire droit est augmenté de taille. Il mesure 43,26 mm de diamètre. L'ovaire gauche est à peine visible, enclavé dans le cul de sac latéral.Il parait normal. Absence d'épanchement dans le cul de sac de Douglas. Après m'être retournée vers le médecin généraliste il m'a conseillé d'aller voir un gynécologue obstétricien, ce dernier ma dit qu'on ne peut rien faire pour le moment parce que je suis vierge, et ça n'a aucun effet pour le moment, en plus ces particules dans l'utérus c'est de l'adénomyose. Il m'a prescrit le "duphaston", le prendre pour 3 cycles. Je suis perdue, je serais heureuse si vous pouviez m'aider, j'espère que vous me donnerez juste une opinion, est-ce que c'est grave? Merci d'avance.

Réponse

Bonjour,

Votre médecin généraliste vous a prescrit une échographie qui a révélé la présence de plusieurs myomes interstitiels. Vous avez ensuite consulté un gynécologue qui n’a pas préconisé de traitement pour vos myomes mais vous a mis sous Duphason. Vous êtes perdue et souhaitez avoir notre opinion.

En tant que service de documentation sur la santé, nous ne pouvons que vous donner des informations d’ordre général sur les pathologies que vous évoquez.

Tout d’abord, sachez que fibromes et myomes sont synonymes, il s’agit donc de la même chose à savoir des tumeurs bénignes de la femme. C’est ce qu’explique sur son site le Dr Aly Abbara (gynécologue-obstétricien) :

« - Définition et particularités

Tumeur bénigne qui se développe aux dépens des fibres musculaires de l'utérus.

Les fibromes sont les tumeurs bénignes les plus fréquentes de la femme ; leur fréquence en Europe est de l'ordre de 20 % des femmes à partir de 30 ans et de 40 % des femmes à 50 ans. Cette fréquence augmente chez les femmes noires.

Ils croissent sous l'influence de plusieurs facteurs et en particulier, les œstrogènes et l'hormone de la croissance.

Il s'agit d'une tumeur solide, très ferme de volume variable (de quelques mm à plusieurs dizaines de cm) et d'un poids allant de quelques grammes à plus de 1000 grammes.

L'utérus peut être le siège d'un seul fibrome, mais en vérité, dans 2/3 des cas, les fibromes sont multiples (de quelques noyaux fibromateux à plusieurs dizaines chez la même femme)

Leurs limites sont arrondies, régulières mais sans vraie capsule et à la coupe, ils prennent l'aspect d'une structure fasciculée de coloration beige rosée.

[…]
- Synonymes :

Myome utérin

Léiomyome

[…]

- Traitements :
Les fibromes utérins asymptomatiques de petite taille n'ont pas besoin d'être traités (50 à 80 % des fibromes)
; par contre les fibromes symptomatiques doivent être traités ; ce traitement est différent selon l'âge de la femme et son désir de grossesse ; pour cette raison : »

www.aly-abbara.com/livre_gyn_obs/termes/fibrome.html

En complément sur les traitements des fibromes, vous pouvez consulter l’article du site LeFigaro santé :

« Seuls les fibromes symptomatiques seront traités. En effet, si un fibrome est découvert de manière fortuite chez une patiente qui n'a donc aucun symptôme, ni signe de complication; alors cette patiente ne sera pas traitée pour son fibrome. Elle devra néanmoins avoir un suivi gynécologique régulier.

Pour les fibromes symptomatiques et/ou compliqués, un traitement est souvent nécessaire. On distingue, dans les possibilités de traitements, les méthodes médicamenteuses des méthodes chirurgicales. »

sante.lefigaro.fr/sante/maladie/fibromes-uterins/quels-traitements

Vous évoquez également l’adénomyose dans votre question. En voici la définition donnée par le Dr Benchimol (gynécologue à Paris) sur son site :

L’adénomyose ou endométriose interne est une affection gynécologique caractérisée par le développement d’une muqueuse endométriale [membrane qui recouvre la face interne de l’utérus] normale (composée de glandes endométriales et d’un stroma cytogène) dans le myomètre (paroi musculaire de l’utérus).

[…]

Concernant les traitements il précise :

« Traitement

Seules les formes cliniques sont traitées. Les formes muettes et asymptomatiques [sans symptôme] ne justifient pas de traitement. »

 Traitement médicamenteux

Le traitement médicamenteux est souvent proposé en première intention. Il concerne essentiellement les femmes en période d’activité génitale souhaitant garder la possibilité de procréation et soufrant de ménorragies [règles plus abondantes et/ou plus longues] faibles à modérées.

[…]

Progestatifs

Un traitement progestatif permet de rétablir un équilibre hormonal entre les oestrogènes et la progestérone, de réduire le flux menstruel et l’intensité des douleurs. Ces traitements sont administrés du 5ème au 25ème jour du cycle (traitement séquentiel), ou en continu.

www.docteur-benchimol.com/adenomyose.html

Enfin, vous précisez que votre gynécologue vous a prescrit du Duphason. A titre d’information générale, nous vous invitons à lire la fiche médicament du site Eurekasanté (site des éditions Vidal) :

« DUPHASTON

Dans quel cas le médicament DUPHASTON est-il prescrit ?

Ce médicament contient une hormone dont l'action est proche de celle de la progestérone.

Il est utilisé :

  • pour corriger une insuffisance de sécrétion de progestérone dans le traitement de certains troubles des règles, du syndrome prémenstruel, de la tension des seins et de certaines stérilités ;
  • en complément des estrogènes dans le traitement de la ménopause ;
  • pour traiter l'endométriose

www.eurekasante.fr/medicaments/vidal-famille/medicament-bduphs01-DUPHASTON.html

Il semble donc que le Duphaston soit utilisé pour traiter entre autres l’endométriose.

En tant que service de documentation sur la santé, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et vous conseillons de dialoguer avec votre médecin traitant ou votre gynécologue afin qu’ils vous réexpliquent vos résultats d’analyse.

Nous espérons que ces éléments de réponse vous aideront à enrichir le dialogue que vous aurez avec votre médecin et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

 L’Equipe de Questions-santé,

Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

  

Retour à la liste des questions