juillet

Maladie

Question

Bonjour, depuis 4 ans je ronfle dans la nuit et cela nuit énormément à mon entourage. Je suis vraiment désespéré, je ne sais pas si je vais rencontrer un spécialiste, je ne sais pas par où commencer. J'ai aussi une grande cicatrice au niveau de l'avant bras et je voulais que vous m’indiquiez un bon chirurgien pour faire disparaitre ma cicatrice.

Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez connaître les solutions proposées pour les problèmes de ronflement et recherchez un médecin pour atténuer une grande cicatrice.

Le site de l’assurance maladie ameli-sante.fr propose un dossier complet sur les ronflements, vous y trouverez les différents traitements qui peuvent aller des simples mesures hygiéno-diététiques jusqu’à la chirurgie :
« Survenant pendant le sommeil, le ronflement est un bruit rauque plus ou moins fort, dû au blocage de l’air inspiré au fond de la gorge. Bien que ses causes soient rarement explicables, certains facteurs peuvent le déclencher. 

Le ronflement est extrêmement fréquent : il touche la moitié des adultes de façon occasionnelle et un adulte sur quatre de façon permanente. Il peut aussi survenir chez l’enfant. Les bruits de ronflement sont d’intensité variable mais peuvent aller jusqu’à 100 décibels : c’est l’équivalent du bruit d’un camion qui passe !

Selon les individus, il peut être passager, intermittent ou régulier. Dans ce dernier cas, il peut être invalidant par la fatigue qu’il peut entraîner, d’autant plus s’il s’accompagne de pauses respiratoires appelées "apnées du sommeil".
Puis consulter les onglets « Que faire ? » et « Quel traitement ? »
http://www.ameli-sante.fr/ronflements/que-sont-les-ronflements.html

En complément, voici un article de l’Institut français de chirurgie du nez et des sinus (IFCNS) qui détaille les principales causes de ronflement et les divers traitements :
« Le ronflement est dû à un rétrécissement des voies aériennes supérieures (voile du palais flasque, luette longue, amygdales hypertrophiques, langue épaisse ...) aggravé par un relâchement musculaire nocturne.
Il existe une origine familiale au ronflement, mais certains facteurs aggravent le ronflement
- Le surpoids (obésité)
- L'obstruction nasale (nez bouché)
- Les médicaments approfondissant le sommeil (hypnotique, tranquillisant)
- L'alcool »
http://www.institut-nez.fr/ronflement-c33.html

En ce qui concerne votre souci de cicatrice : 

Sur le site Allo docteurs, édité et animé par le Dr. Marina Carrère d’Encausse et le Dr. Michel Cymes, nous vous invitons à écouter les explications du Dr. Luc Teot, chirurgien plastique et réparatrice, responsable unité plaie et cicatrisation au CRHU Lapeyronie (Montpellier) :
"Normalement, la plaie se ferme spontanément. Quand tous les tissus sont réparés, que les sous-couches sont comblées, l'aspect de la cicatrice évolue encore pendant deux ans. Elle peut être simple, plane et ne pas avoir d'autres problèmes qu'une petite irrégularité à la surface.
"Une cicatrice peut devenir hypertrophique c'est-à-dire continuer d'évoluer, de s'élever et être épaisse. C'est ce qui se passe chez un brûlé. 70 % des brûlures d'origine thermique donnent une cicatrice très épaisse. Elles sont le plus souvent observées chez les enfants. La cicatrice peut aussi prendre la forme d'un "chou-fleur", ce sont des cicatrices dites chéloïdes, que l'on voit surtout sur la chirurgie des oreilles et qui peuvent atteindre la taille d'une noisette. Ces cicatrices ont tendance à continuer à s'étendre au-delà des limites de la lésion même après que celle-ci soit guérie. On les observe le plus fréquemment chez les 10-30 ans.
"Il y a des cicatrices atrophiques, dépressives lorsque par exemple on supprime des petites tumeurs en dermatologie sur le dos, lorsqu'on recoud les deux parties de la plaie, le derme va s'élargir et l'épiderme va suivre et l'on va se retrouver avec une cicatrice en "marche d'escalier", on peut reprendre ce genre de cicatrice. "
http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-de-quel-type-est-ma-cicatrice--10173.asp?1=1
La rédaction d’Allodocteurs a rédigé par ailleurs un article sur les cicatrices chéloïdes :
http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-qu-est-ce-qu-une-cicatrice-cheloide--2645.asp?1=1

Vous pouvez trouver les coordonnées de services de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique sur le site de l’assurance maladie ameli-direct :
Sélectionnez « Un établissement de soins » puis pour la spécialité « chirurgie plastique reconstructrice » et pour terminer, indiquez le département ou la ville de votre choix dans le champ « Où ? » en bas de page :
http://ameli-direct.ameli.fr/

Sur le site de l’Assistance publique Hôpitaux de Paris, voici également les coordonnées de services de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique en établissements hospitaliers sur la région parisienne tout en sachant que nous ne pouvons vous recommander un chirurgien plutôt qu’un autre :
http://www.aphp.fr/consultations/page/2/?mots=chirurgie%20r%C3%A9paratrice&s_hopital_gh_mixed&libelle_specialite=Chirurgie%20plastique%2C%20reconstructrice%20et%20esth%C3%A9tique

Nous vous conseillons donc de contacter votre médecin traitant qui vous orientera éventuellement vers un ORL pour le problème de ronflement et un dermatologue, voire un service de chirurgie réparatrice, pour votre cicatrice.

Nous espérons que ces informations vous seront utiles et nous nous tenons, bien entendu, à votre disposition pour toute recherche dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé
 

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions