octobre

Lichen scléreux

Question

Bonjour, Il y a 1 an, on m'a diagnostiqué un lichen scléreux. Pouvez-vous m'éclairer sur cette pathologie dont je crois on ne sait pas grand chose si ce n'est que c'est une maladie auto-immune, survenant parfois à la ménopause (je serais d'après ma gynécologue en péri-ménopause). Merci beaucoup

Réponse

Bonjour,

Vous souffrez de lichen scléreux et vous souhaitez en savoir plus sur cette pathologie.

Nous vous proposons tout d’abord un extrait d’un article du Traité de dermatologie de l’Encyclopédie médico-chirurgicale [98-530-A-10] : Lichen scléreux par Monique Pelisse :
« Rare sur la peau, rare chez l'homme, le lichen scléreux est la dermatose vulvaire la plus fréquente. Il s'observe surtout à la ménopause, mais peut aussi toucher l'enfant. La symptomatologie fonctionnelle est dominée par le prurit [démangeaisons]  et les dyspareunies orificielles [douleur éprouvée par la femme pendant le rapport sexuel], mais, dans plus de 15 % des cas, il reste asymptomatique [sans symptôme]. Les lésions peuvent s'étendre à toute la vulve, lui donnant une coloration nacrée caractéristique, ou rester localisées, se pressentant comme une « leucoplasie » et imposant alors une biopsie pour confirmer le diagnostic. […]
http://www.em-consulte.com/article/18645/lichen-sclereux

Comme vous résidez en région parisienne nous vous invitons à venir lire l’intégralité de cet article à la Cité de la santé située dans la Cité des sciences et de l’industrie. Vous trouverez les informations pratiques sur le lien suivant :
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/decouvrir-la-cite-de-la-sante/

La forme vulvaire étant la plus fréquente nous vous proposons de lire la fiche d’information rédigée par le groupe REV Réflexion en vulvologie de la Société française de dermatologie (mai 2013). Vous y trouverez définition, causes, diagnostic, traitement…
 « Le lichen scléreux vulvaire se traduit par des modifications de la peau et de la muqueuse de la vulve qui sont parfois source de démangeaisons importantes.
Ces modifications sont d’apparition progressive : la peau devient plus fragile et plus pâle, parfois nacrée, elle devient progressivement plus épaisse et indurée ou scléreuse.
Ces modifications peuvent être à l’origine de fissures douloureuses, favorisées par les rapports sexuels. Le lichen scléreux n’entraîne parfois aucune manifestation et est découvert lors d’un examen clinique de routine par le gynécologue.
Cette affection survient le plus souvent entre 50 et 60 ans, mais tous les âges peuvent être concernés. »
http://www.sfdermato.org/media/pdf/information-patient/fiche-info-lsv-160513-logo-em-d9e388aeb421c29f13d1712f72b3707b.pdf

En complément vous pouvez lire l’article du site Orphanet, portail des maladies rares et des médicaments orphelins.
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=33409

Nous espérons que ces éléments d’information vous permettront de mieux comprendre la pathologie dont vous souffrez.

Sachez de plus, que la Cité de la santé propose des permanences de conseiller, avec notamment des médecins qui pourront vous donner des explications plus détaillées sur le lichen scléreux. Pour plus de renseignements sur ces permanences ; cliquer sur le lien suivant :
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/permanences-de-conseil/

Nous restons bien entendu à votre disposition pour tout complément d’information.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions