octobre

Méfait sur la santé

Question

Boire dans un verre en argent massif peut-il nuire à ma santé ?

Réponse

Bonjour,

Vous vous demandez si boire dans un verre en argent massif peut s’avérer néfaste pour votre santé.

En introduction, nous vous proposons la lecture d’un article du site Alternative Santé (magazine totalement indépendant des pouvoirs publics et des laboratoires pharmaceutiques. Il est rédigé par une équipe de journalistes indépendants épaulés par des scientifiques, médecins, thérapeutes et chercheurs qui partagent une vision holistique de la santé qui prend en compte tous les paramètres de l'individu) qui rappelle les utilisations thérapeutiques de l’argent dans l’histoire :
« Les propriétés germicides et bactéricides de l'Argent-métal sont connues depuis l'Antiquité. Grecs, Perses et Romains l'utilisaient dans la vie domestique couramment. Ils employaient des récipients en argent pour stocker divers liquides (eau, vin, etc.) destinés aux souverains et à l'aristocratie. Ces liquides conservaient ainsi leur fraîcheur et leurs qualités plus longtemps que dans d'autres récipients. L'argent servait aussi à fabriquer des ustensiles de table et de cuisine, une tradition qui s'est perpétuée jusqu'à nos jours.
Pourquoi ne pas avoir choisi un autre métal, moins onéreux : nos ancêtres avaient compris qu'ingérer ainsi régulièrement d'infimes particules d'argent contribuait à renforcer l'immunité vis-à-vis de certaines maladies. Bien sûr cette pratique n'était fondée que sur des connaissances empiriques. […]
Le bien fondé de ces pratiques populaires a été démontré par les recherches modernes. On a pu déterminer que l'Argent métallique se dissout dans l'eau à un taux d'environ 10 parties par milliard, soit 10 microgrammes par litre, et que cette dose pourtant extrêmement faible (0,01 ppm) tue les colibacilles et les salmonelles. C'est le principe même de l'Argent Colloïdal. […]
C'est sous forme colloïdale que l'argent s'avère le plus efficace, le mieux assimilable et sans toxicité. Les colloïdes sont ces particules extrêmement fines* qui ne se déposent pas dans les tissus et restent en suspension pour une disponibilité immédiate aux cellules. Les liquides circulants les plus importants (sang et lymphe) sont eux-mêmes de nature colloïdale. Une observation a montré que des microorganismes pathogènes qui s'étaient immunisés contre les antibiotiques, s'engourdissent après l'administration d'argent colloïdal. […]
* L'argent colloïdal est une solution de particules d'argent dont la finesse est entre 1 et 9 nm (nanomètre) de diamètre (1.000 nm = 1 micron), dans une eau distillée reconduite à une résistivité proche de 25 mS (micro Siemens). »
http://www.alternativesante.fr/antibiotiques/l-argent-colloidal-antibiotique-interdit

En complément, le site Passeport santé (offre au grand public de l’information pratique, fiable, objective et indépendante sur la prévention de la maladie et l’acquisition de saines habitudes de vie.) insiste sur les propriétés antibactériennes de l’argent dans un article rédigé par Jean-Luc Darrigol et  revu par Raïssa Blankoff, naturopathe :
« L’argent comme oligo-élément attire actuellement l’attention pour ses propriétés antibactériennes précieuses, à un moment où l’antibiorésistance (= résistance aux antibiotiques) pose aujourd’hui un réel problème de santé publique.
Autrefois, dans les familles aisées, il était habituel d’offrir comme cadeau de naissance une timbale en argent. L’eau contenue dans cette timbale était pour ainsi dire désinfectée. Dire qu’on était né avec une cuiller d’argent dans la bouche signifiait cette chance d’avoir pu bénéficier des traces d’argent profitables à la santé, car l’argent est puissamment actif contre les microbes et les maladies infectieuses. »
http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=argent

Enfin, un article du magazine Figaro.santé souligne le travail de chercheurs sur le rôle de l’argent qui renforcerait l’action des antibiotiques :
«Des chercheurs américains ont réussi à rendre un antibiotique jusqu'à mille fois plus efficace contre certaines infections avec un simple ajout d'ions d'argent. Une approche qui pourrait aider à lutter contre certaines bactéries devenues résistantes aux traitements existants.
C'est un travail intéressant, car les qualités bactéricides de l'argent sont connues depuis l'Antiquité, mais la manière dont ce métal agit vraiment reste une boîte noire», commente Jean-Marie Pagès, directeur de recherche Inserm à la tête d'une équipe spécialisée dans le fonctionnement des membranes cellulaires à l'université de Marseille. Par le passé, l'argent a beaucoup été utilisé pour nettoyer des plaies et éviter qu'elles ne s'infectent. D'autres métaux, comme le cuivre, sont également bactéricides, et sont utilisés pour stériliser des surfaces en milieu hospitalier.
La nouveauté des travaux menés par l'équipe de Jose Ruben Morones Martinez de l'université Harvard à Boston aux États-Unis tient au fait qu'ils utilisent cette fois l'argent de manière interne, directement dans l'organisme que l'on cherche à traiter. L'étude a été publiée le 19 juin dans la revue Science Translational Medicine.
[…]
Le métal précieux a une action très sensible contre une famille de bactéries particulièrement redoutables, les «gram négatives». Une appellation qui décrit les microbes dont la cellule est entourée de deux membranes, ce qui renforce leur protection contre les traitements antibactériens, les rendant résistants à la plupart des antibiotiques. Parmi les plus célèbres membres de la famille des «gram négatifs» figurent le vibrion du choléra, la bactérie Yersinia pestis responsable de la peste, les salmonelles et Escherichia coli.[…]».
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2013/06/24/20822-particules-dargent-dopent-antibiotiques

L’argent semble donc avoir un effet bénéfique sur la santé à moins de l’ingérer à fortes doses comme l’explique le site de la société Lenntech (créée en 1993 par des membres de l"université technique de Delft aux Pays Bas. Ses principaux objectifs sont de: développer, dessiner, construire et installer des systèmes propres pour l'environnement, de traitement de l'eau et de purification de l'air dans le monde entier) :
« Effets de l'argent sur la santé
Les sels argentés solubles, particulièrement AgNO 3 , sont mortels avec des concentrations allant jusqu'à 2g (0,070 onces). Les composés d'argent peuvent être lentement absorbés par les tissus de corps, avec comme conséquence une pigmentation bleuâtre ou noirâtre de la peau (argiria). […]
Risques d'ingestion: modérément toxique. Peut causer des malaises d'estomac, des nausées, des vomissements et des diarrhées. L'aspiration de matériel dans les poumons si avalé ou si le vomissement se produit peut causer la pneumonite chimique qui peut être mortelle. […] »
http://www.lenntech.fr/francais/data-perio/ag.htm

Nous espérons que ces informations répondront à vos préoccupations et nous nous tenons à votre disposition pour toute nouvelle recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions