novembre

Récidives de grossesse extra utérine

Question

Bonjour, J'ai été opérée en août parce que j'avais fait une grossesse extra utérine sur stérilet. On m'a enlevé la trompe qui allait rompre. Je me demande s'il existe une statistique sur la possibilité de refaire une grossesse extra utérine si j'essaie de faire un enfant. On m'a dit que je serai suivie, que je pouvais tomber enceinte avec 1 seule trompe mais que les (mal)chances de refaire une GEU existent. Je ne trouve pas de source fiable pour savoir si c'est vraiment risqué ou non. Merci de votre réponse.

Réponse

Bonjour,

A la suite d’une opération en raison d’une grossesse extra-utérine (GEU), il vous reste une trompe. Vous vous interrogez sur vos chances d’avoir un enfant et sur les risques de refaire une GEU.

Nous vous proposons la lecture de deux références que nous avons trouvées sur ce sujet.

La 1ère date de 2003 (mise à jour du 28.10.2013) et vient du site du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français. Voici ce qu’il est dit au sujet de la GEU et des conséquences sur la fertilité :« Une partie des études ayant analysé la fertilité sont difficiles à interpréter (nombre de perdues de vue, incertitude sur le désir ultérieur de grossesse).
Le taux global de grossesses (spontanées ou assistées) dans les deux ans qui suivent une grossesse extra-utérine est d’environ 60 %. Le taux de récidives de GEU oscille entre 10 et 30 % selon la durée de suivi.
Les facteurs les plus associés à la fertilité ultérieure sont l’état de la trompe controlatérale, l’existence d’autres facteurs d’infertilité et l’âge de la femme.
Après prise en compte de ces facteurs, il semble que le taux de grossesses soit comparable selon que le traitement est radical ou conservateur. Le taux de récidives semble plus faible en cas de traitement cœlioscopique qu’en cas de laparotomie (NP3).
Les rares données comparant le traitement médical par voie locale et par voie générale ne constatent pas de différence sur la fertilité. La prise en charge en AMP après GEU est déterminée avant tout par l’état de la trompe controlatérale, l’existence de facteurs d’infertilité associés et l’âge de la femme. »
http://www.cngof.asso.fr/D_PAGES/PURPC_11.HTM#fertil

En complément, le Journal de gynécologie obstétrique et biologie de la reproduction. (Vol 41 - N° 1 P. 55-61 - février 2012) propose les éléments suivants au sujet des facteurs de récidives (site des éditions Elsevier-Masson, EMConsulte) :
« Facteurs de risque de récidive des grossesses extra-utérines . M. De Bennetot , B. Rabischong, B. Aublet-Cuvelier, F. Belard, H. Fernandez, J. Bouyer, G. Mage a, J.-L. Pouly
Les taux de récidive varient entre 7 et 27 % selon les études après traitement conservateur cœlioscopique et autour de 28 % pour une troisième GEU.
Différents facteurs de risque semblent être associés aux récidives de GEU, tels que les antécédents chirurgicaux, les antécédents de naissances vivantes ou de fausses couches spontanées ou
encore les antécédents de salpingites, de tabagisme, de fausses couches à répétition ou l’âge maternel avancé. […] »
http://www.em-consulte.com/article/687571/facteurs-de-risque-de-recidive-des-grossesses-extr

Nous ne pouvons aller plus loin dans nos recherches car seul le médecin qui vous suit, en fonction de vos antécédents médicaux, est à même de vous indiquer vos chances de réussite.

Nous espérons que ces informations vous seront néanmoins utiles et nous nous tenons à votre disposition pour toute nouvelle recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions