décembre

Santé et ethnie

Question

Quel est le but recherché de connaître l'ethnie d'une femme lors d'un suivi de grossesse ?

Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez savoir pourquoi il est important pour un suivi de grossesse de connaître l’ethnie de la femme enceinte.

Lors de nos recherches documentaires nous avons trouvé plusieurs causes expliquant cette demande. En effet l’appartenance à certaines ethnies favorise certaines pathologies. Voici une liste qui n’est évidemment pas exhaustive :

- le diabète gestationnel
« [..] Les facteurs de risque de diabète gestationnel sont : l’âge maternel (> 30 ou 35 ans), le surpoids maternel avant la grossesse (BMI > 25 kg/m2), la prise de poids excessive pendant la grossesse, l’origine ethnique (origine indienne et asiatique, notamment chinoise ; le risque chez les races noires et hispaniques est plus controversé), les antécédents familiaux de diabète, les antécédents de diabète gestationnel ou de macrosomie, les antécédents d’hypertension artérielle. »
http://www.chups.jussieu.fr/polys/diabeto/POLY.Chp.4.2.html

-  les grossesses gémellaires
« 1 - Epidémiologie
> LA FREQUENCE
- Elle est de 13 pour mille.
- Variable avec l'âge :
< 20 ans         6 pour mille
20-24 ans      8 pour mille
25-29 ans      11 pour mille
30-34 ans      13 pour mille
35-39 ans      14 pour mille
> 40 ans         13 pour mille
- Variable avec l'ethnie : ASIE 6 pour mille NIGERIA 45 pour mille. »
http://www.uvp5.univ-paris5.fr/campus-gyneco-obst/cycle3/poly/1500fra.asp
in Cours de l’Université Paris Descartes

- la prise de poids excessive lors de grossesse
« Facteurs associés à une prise de poids excessive pendant la grossesse
Groupe ethnique (Afro-Américaines > Caucasiennes)
Poids avant la grossesse
Habitudes alimentaires
Fréquence des collations
Arrêt du tabac en début de grossesse
Manque d’exercice pendant la grossesse
Faible niveau d’instruction
Faible revenu
Nombre d’enfants à terme
Moment de la prise de poids pendant la grossesse
Prise de poids absolue pendant la première grossesse
Non-retour au poids d’avant la première grossesse
Intervalle entre les grossesses »
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/071-079Houde-Gagnon.pdf
in Docteur, j’ai pris du poids à ma première grossesse et je suis encore enceinte…/ Ghislaine Houde et Maryse Gagnon

- les anomalies congénitales
« Facteurs génétiques
La consanguinité accroît la prévalence des anomalies congénitales génétiques rares en doublant pratiquement le risque de décès du nouveau-né et de l’enfant, de troubles intellectuels et d’anomalies congénitales graves chez l’enfant issu de cousins germains. Certaines communautés ethniques, comme les juifs ashkénazes ou les Finlandais, présentent une prévalence relativement élevée de mutations génétiques rares avec un risque accru d’anomalies congénitales. »
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs370/fr/
In article de l’OMS sur les anomalies congénitales (janvier 2014)

- la drépanocytose
« Cette maladie affecte surtout les populations originaires d’Africaine subsaharienne, des Antilles, d’Amérique du Nord, du bassin méditerranéen, du Moyen-Orient et d'Inde. Elle touche près de 50 millions de personnes dans le monde et chaque année 300 000 enfants naissent avec cette pathologie. En France, c’est la maladie génétique la plus répandue. Elle concerne plus de 20 000 patients connus et 400 nouveaux nés sont atteints chaque année, dont la moitié en Île-de-France. »
http://www.franceculture.fr/2013-06-19-drepanocytose-la-maladie-genetique-la-plus-repandue-en-france
In Drépanocytose : la maladie génétique la plus répandue en France. Emission de France Culture (19 juin 2013)

- la Fièvre Méditerranéenne Familiale
« 1.2 Epidémiologie et physiopathologie
La fièvre méditerranéenne familiale est la plus fréquente des fièvres récurrentes héréditaires auto-inflammatoires. Mais il ne s’agit pas d’une maladie universelle ; en effet elle affecte essentiellement des groupes ethniques du Moyen-Orient et du pourtour méditerranéen :
Arméniens, Turcs, Juifs sépharades, Arabes de l’Est et de l’Ouest.
D’autres populations sont aussi concernées, mais dans une moindre mesure : populations kurdes, druzes, libanaises, italiennes, grecques, juives ashkénazes et récemment japonaises. La FMF est une pathologie autosomique récessive fréquente dans ces populations,  notamment chez les Juifs sépharades et les Arméniens, où la fréquence des porteurs à l'état hétérozygote d'une mutation du gène
MEFV (pour MEditerranean FeVer), responsable de la FMF, est supérieure à 1/5. La FMF est plus rarement observée en dehors des populations à risque précitées, ce qui fait que sa fréquence globale sur le territoire français est estimée à 1/5000 individus soit entre 5000 et 10 000 patients au maximum. »
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2013-02/pnds_-_fievre_mediterraneenne_familiale.pdf
In Protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) : Fièvre Méditerranéenne Familiale (FMF) / Centre de référence des maladies auto-inflammatoires de l’enfant (Février 2013)

Nous vous rappelons que cette liste n’est pas exhaustive. Nous espérons cependant qu’elle pourra vous éclairer sur les motifs de la recherche d’appartenance à une ethnie lors d’une grossesse et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions