décembre

Absence érection

Question

Je suis une mamie inquiète de constater que son petit-fils âgé de 7 ans n'a pas et n'a jamais eu d'érection. Est-ce normal ? Si non quelles peuvent en être les raisons ? Je vous remercie de l'attention que vous voudrez bien apporter à ma requête.

Réponse

Bonjour,

Vous vous inquiétez car votre petit-fils de 7 ans n’a pas d’érection.

Tout d’abord, il se peut que des érections soient passées inaperçues. C’est ce qu’indique le site Naître et grandir (site web et magazine de référence sur le développement des enfants édité par une société philanthropique québécoise) dans l’article Mon garçon a une érection ! : article rédigé par Mireille Dion, sexologue.
« Beaucoup de mères me demandent pourquoi leur fils a des érections. Je leur réponds qu’il s’agit d’un réflexe sexuel et qu’elles témoignent d’un bon fonctionnement de leur organe. Certains parents se demanderont alors s’il est normal que leur fils n’en ait pas. Je leur répondrais qu’il semble peut-être ne pas en avoir, mais qu’elles se produisent probablement à des moments où il leur est difficile de les apercevoir. »
http://naitreetgrandir.com/blogue/sexologue/2012/09/13/mon-garcon-a-une-erection/

D’autre part, le site de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) précise au sujet des érections :
« Les bébés garçons ont souvent des érections à l'état d'éveil et de sommeil et les bébés filles peuvent être lubrifiées. Il ne s'agit pas de réactions à une stimulation érotique mais plutôt d'une réponse naturelle au toucher, à la friction, ou au besoin d'uriner. En autres mots, ce sont des réactions qui relèvent de réflexes physiques. »
http://www.masexualite.ca/fr/teachers/sexuality_and_childhood_development/infancy-0-2
Mais si l’adverbe « souvent » est employé cela signifie aussi que cela peut ne pas se produire.

Toujours sur ce même site, on peut lire dans l’article intitulé les Changements par lesquels un enfant passe :
« Chez le garçon, la puberté est déclenchée plus tard, en moyenne à l'âge de 11½ à 12 ans. L'augmentation du volume des testicules en est le premier signe. L'apparence de poils pubiens survient quelques mois plus tard. La puberté se poursuit par l'augmentation du volume des testicules et du pénis et la poussée continue des poils pubiens et des aisselles. La croissance physique débute le plus souvent par l'élargissement des mains et des pieds, suivie de la croissance des bras, des jambes, du tronc et de la poitrine. Parmi les autres changements, il y a la mue de la voix, une augmentation de la masse musculaire et la capacité d'avoir des érections et d'éjaculer. Les seins peuvent se développer chez certains garçons. Le cap de la poussée de croissance a lieu de 2 à 3 ans plus tard chez les garçons comparativement aux filles. »
http://www.masexualite.ca/parents/changements_par_lesquels_un_enfant_passe

Le site français Fil santé jeunes, dont les articles sont validés par des professionnels de santé, confirme que c’est « Au début de la puberté, [que] les testicules grossissent et [que] des érections spontanées peuvent se produire. Ces érections spontanées vont devenir de plus en plus fréquentes et elles pourront parfois être suivies d’éjaculation.[…] »
http://www.filsantejeunes.com/les-premieres-ejaculations-6330

En tant que service de documentation nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et vous conseillons, si cette situation vous inquiète, de poser la question au médecin qui suit votre petit-fils.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions