décembre

Nourriture et cancer de la prostate

Question

Quel rôle peut jouer la nourriture dans le traitement du cancer de la prostate? Y a-t-il des contre indications, si oui les quelles?

Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez savoir quelle alimentation est à privilégier lors d’un traitement pour un cancer de la prostate.

Nous vous proposons tout d’abord deux documents généraux sur alimentation et cancer :

- un document du Réseau National Alimentation Cancer Recherche (réseau  NACRe) plus spécifiquement destiné aux professionnels de santé :
Nutrition chez le patient adulte atteint de cancer (recommandations professionnelles de la SFNEP 2012)
http://www6.inra.fr/nacre/Pendant-le-cancer/Recommandations-nutritionnelles-pour-la-pratique-clinique/Nutrition-chez-le-patient-adulte-atteint-de-cancer-recommandations-professionnelles-SFNEP-2012

- une brochure pour le grand public éditée par la Ligue contre le cancer (novembre 2010) : Alimentation et cancer : Comment s’alimenter pendant les traitements ? :
http://www.ligue-cancer.net/sites/default/files/brochures/alimentation-cancer.pdf

Concernant plus spécifiquement l’alimentation de la personne souffrant d’un cancer de la prostate, voici deux documents :
- un article de la revue Progrès en urologie (2004, 573)
Alimentation et cancer de la prostate : de la prévention au traitement / Delphine AMSELLEM-OUAZANA, Sophie CONQUY (Service d'Urologie, Hôpital Cochin, Paris)
http://www.urofrance.org/science-et-recherche/base-bibliographique/article/html/alimentation-et-cancer-de-la-prostate-de-la-prevention-au-traitement.html

- un extrait du site de la Fondation contre le cancer (Belgique) :
« Cancer de la prostate
À conseiller
- Évitez le surpoids et pratiquez suffisamment d’activité physique.
- Mangez suffisamment de fruits (2 portions par jour, soit environ 250g) et de légumes (300g par jour).
- Limitez la consommation de graisses, surtout des graisses saturées, principalement présentes dans les produits gras d'origine animale (beurre, viandes grasses, produits laitiers entiers...).
Probablement utile
- Mangez régulièrement (minimum 2 fois par semaine) des tomates ou des produits à base de tomates (sauce, ketchup, purée de tomates…), de la papaye, du pamplemousse rose (max. 1/2 par jour, des quantités plus importantes peuvent influencer l'action de certains médicaments), des abricots et de la pastèque, pour leur richesse en lycopène.
- Veillez à un apport suffisant en sélénium. Cet oligo-élément est présent dans les fruits et légumes, les céréales complètes, ainsi que dans les aliments riches en protéines tels que la viande, le poisson, les fruits de mer et les œufs.
- Evitez de prendre des compléments de calcium, qui pourraient augmenter le risque de cancer agressif de la prostate.
- Selon les résultats d’une étude récente, une consommation importante d’acides gras oméga-3 de poisson (poisson gras ou complément d’huile de poisson) pourrait faire augmenter le risque de cancer de la prostate. Il est  donc préférable d’éviter les compléments alimentaires d’huile de poisson. Quant au poisson lui-même, il vaut mieux en limiter  la consommation à deux fois par semaine (poisson maigre ou demi-gras : cabillaud, haddock, sole, raie, merlan, thon, dorade, truite, flétan,…), voire à une fois par semaine s’il s’agit de poisson gras (saumon, hareng, sardine, anguille…). »
http://www.cancer.be/conseils-alimentaires-par-type-de-cancer

Nous espérons que ces éléments d’information vous seront utiles et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions