avril

Echographe Aixplorer dans la région niçoise

Question

Est-ce que l'échographe Aixplorer est disponible dans la région niçoise pour des investigations sur la prostate ? Cet appareil permet de rechercher des zones potentiellement cancéreuses par l'analyse de l'élasticité de la prostate. Il permet de mieux cibler les zones à analyser par une biopsie.

Réponse

Bonjour,

Vous nous demandez si le système d’imagerie médicale Aixplorer est disponible en région niçoise pour des investigations sur la prostate.

Tout d’abord et à titre d’information générale, nous vous invitons à consulter un article sur ce sujet publié par l’Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS) et le Centre national de recherche scientifique (CNRS)  :
« Le système d’imagerie médicale Aixplorer est le premier dispositif à faire appel aux concepts d’imagerie multi-ondes et de Transient Elastography développés au laboratoire Ondes et Acoustique de l’ESPCI, désormais Institut Langevin (UMR 7587 CNRS-INST2I/ESPCI/Universités Paris 6 et 7).
En utilisant le principe du retournement temporel, cet échographe peut délivrer jusqu’à 20 000 images par seconde de l’intérieur du corps humain. Avec cette cadence d’images il peut filmer, pour la première fois, la propagation des ondes de cisaillement qui se déplacent dans les tissus mous, aux fréquences sonores, à des célérités faibles (quelques m/s). En mesurant en tout point de l’image la vitesse de ces ondes de cisaillement, on obtient alors une carte quantitative du module de cisaillement des tissus avec une précision millimétrique. Cet appareil fait appel à une méthode très originale de génération d’ondes de cisaillement dans les organes. Un micro-déplacement (microséisme) est induit à distance dans les tissus par la pression de radiation ultrasonore. En déplaçant ce microséisme à une vitesse supersonique on induit un bang sonique dans un cône de Mach qui génère une onde de cisaillement suffisamment intense pour parcourir tout l’organe à étudier.
La première application de cet appareil est l’imagerie du sein. De nombreuses autres applications de ce mode d’imagerie multi-ondes sont en cours d’étude : imagerie dynamique de l’élasticité du cœur, des artères, du foie, du rein, du cristallin, de la peau…. »
http://www.cnrs.fr/insis/recherche/faits-marquants/2009/aixplorer.htm

Sur le site du partenaire industriel qui le commercialise et grâce aux communiqués de presse, on peut visualiser les établissements qui en sont dotés :

« Depuis la commercialisation d’Aixplorer, SuperSonic Imagine a équipé en France plus d’une cinquantaine d’hôpitaux et de cliniques parmi lesquels le CHU de Grenoble, l’APHP Hôpital européen Georges-Pompidou, l’hôpital de la Timone à Marseille…, les Centres de Lutte Contre le Cancer comme le Centre Lacassagne à Nice, l’Institut Bergonié à Bordeaux. »
http://www.supersonicimagine.fr/Communaute/Presse/Communiques-de-presse/%28offset%29/20

Voici donc, sur le site de la Fédération hospitalière de France, les coordonnées du Centre Antoine Lacassagne (Nice) : assurez-vous, avant de vous déplacer, que le centre utilise bien ce nouvel outil.
33, avenue de Valombrose
06189 Nice Cedex 02
Standard : 04 92 03 10 00
Courriel : direction(at)nice.unicancer.fr
Site : http://www.centreantoinelacassagne.org
http://etablissements.fhf.fr/annuaire/hopital-fiche.php?id=3001

Nous espérons que ces informations vous seront utiles et nous nous tenons, bien entendu, à votre disposition pour toute recherche documentaire sur la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé
NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

 

 

Retour à la liste des questions