mai

coronaire gauche

Question

Prédominance de la CG. La CD rudimentaire et donne l'IVP grèle et non analysable. Merci.

Réponse

Bonjour,

Vous avez subi un coroscanner qui donne les résultats suivants : prédominance de la coronaire gauche, coronaire droite rudimentaire, artère interventriculaire postérieure grèle et non analysable.

Sur le site de la Société française d’imagerie cardiaque et vasculaire, voici un document sur l’intérêt du coroscanner, rédigé par Dr.Gérard Bozet d’après un entretien avec le Pr.Jérôme Garot à l’hôpital Henri Mondor (Créteil) :
« Le coroscanner est actuellement indiqué essentiellement pour exclure une pathologie coronaire chez des patients à risque faible ou modéré. Ainsi, le coroscanner peut être réalisé dans le bilan préopératoire d’une valvulopathie, la prévalence de la maladie coronaire étant faible dans ce contexte, ou dans le bilan étiologique d’une cardiomyopathie dilatée. Il s’agit d’un examen bien adapté à la surveillance du patient après pontage aorto-coronaire ou après mise en place d’une endoprothèse d’au moins 3,5 mm de diamètre.
Le scanner coronaire est un examen très utile au diagnostic des anomalies de naissance et de trajet des artères coronaires. Il a un potentiel certain dans la détection de la maladie du greffon après transplantation cardiaque. Des indications émergentes apparaissent dans la pathologie coronaire, comme l’imagerie de la plaque d’athérome, le scanner de perfusion et le scanner de stress.
http://www.sficv.com/images/files/Nouvelles%20m%C3%A9thodes%20d%E2%80%99imagerie%20_%20des%20indications%20raisonnables%20pour%20le%20scanner.pdf

Au sujet des artères coronaires, nous vous invitons à consulter les explications du site d’AMC, société spécialisée dans la commercialisation et la distribution de matériel de cardiologie :
« La coronaire gauche :
La coronaire gauche est la plus développée, elle donne après un tronc commun (left main) l’artère interventriculaire antérieure et l’artère circonflexe. Cette dernière doit son nom à son aspect en accent circonflexe sur le bord gauche du coeur.
Ces gros troncs coronaires donnent des branches.
L’interventriculaire antérieure donne des artères septales qui se dirigent
perpendiculairement vers le septum interventriculaire, et l’artère diagonale, parfois double, qui croise en diagonale la paroi antérieure du coeur. L’artère circonflexe donne une artère marginale gauche, qui chemine le long du bord gauche du coeur, et une artère auriculaire en sens opposé. La coronaire droite donne l’artère du conus (cône), l’artère du noeud sinusal et une ou deux branches marginales droites.
Il existe des variations de ces branches de division, et une importance relative de la coronaire droite ou de la gauche dans la vascularisation de la paroi inférieure du coeur: on parle de «dominance» droite ou gauche.

Voici enfin une définition de l’artère interventriculaire postérieure (IVP), sur le site officiel de Tutorat Santé de Caen :
« L´artère coronaire droite, issue du sinus, elle se dirige vers le sillon atrioventriculaire droit en passant dans un premier temps sous l´auricule droit. […] Elle bifurque ensuite en deux branches :
- L´artère interventriculaire postérieure, comme l´indique son nom, son trajet se fait dans le sillon interventriculaire postérieur. Sa présence détermine l´artère dominante. Dans 85 % des cas l´artère interventriculaire postérieure naît de la coronaire droite (on parlera d´un réseau droit dominant). Son extrémité contourne parfois la pointe du coeur rejoignant le sillon interventriculaire antérieur. Elle participe à la vascularisation de la paroi inférieure du ventricule droit.
- L´artère rétroventriculaire gauche : elle suit le sillon atrioventriculaire gauche et donne naissance à des branches dites postéro-latérales ou diaphragmatiques et l´artère du nœud auriculo-ventriculaire (80% des cas). […]
Pour résumer très grossièrement : l’artère coronaire droite constitue l’artère de la conduction (majorité du réseau de conduction vascularisé par cette artère) et l’artère coronaire gauche celle de la contraction (majorité du ventricule gauche vascularisé par l’artère coronaire gauche). »
http://w3.unicaen.fr/ufr/medecine/tutorat/faq/index.php?action=artikel&cat=5&id=56&artlang=fr

En tant que service de documentation nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et vous conseillons de consulter votre cardiologue ou votre médecin traitant qui pourront vous apporter des explications adaptées à votre cas.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé
NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions