mars

Extrasystoles ventriculaires Holter 24 h

Question

Bonjour, que pensez-vous de : "on relève de nombreuses extrasystoles ventriculaire, 2000, et des accélérations sinusales avec 9 salves supraventriculaires (3à9qrs)". Merci.

Réponse

Bonjour,

Vous avez eu un enregistrement cardiaque en continu (Holter) et souhaitez avoir notre avis sur les résultats.

En tant que bibliothécaires, nous pouvons vous proposer à titre d’information générale des définitions et des explications autour des termes employés. Notre rôle consiste à faciliter la relation et à enrichir le dialogue que vous aurez avec votre médecin.

Nous vous rappelons tout d’abord la définition d’une extrasystole telle que la donne le Larousse médical : « Contraction cardiaque anormale survenant de manière prématurée au cours du cycle cardiaque.
1. – Les différents types d’extrasystoles
On distingue trois types d'extrasystole en fonction de leur lieu d'origine : les extrasystoles auriculaires, qui prennent naissance dans les oreillettes, les extrasystoles jonctionnelles ou nodales, qui sont produites à la jonction auriculoventriculaire, et les extrasystoles ventriculaires, qui naissent dans les ventricules.  »
Pour lire la suite de l’article : http://www.larousse.fr/encyclopedie/medical/extrasystole/13033

Pour compléter, le site Docteur Clic (site mis au point avec le soutien de nombreux médecins et offrant un ensemble de services interactifs qui améliorent l'information, l'aide et le conseil médical) définit l’extrasystole supraventriculaire :
Quelques définitions
Lorsque les extrasystoles s'enchaînent, on appelle cela des  salves d’extrasystoles.
Les extrasystoles lorsqu'elles surviennent au niveau des oreillettes sont dites "auriculaires".
Lorsqu'elles surviennent au niveau des ventricules, elles sont dites "ventriculaires".
Lorsqu'elles surviennent à la jonction entre oreillettes et ventricules, elles sont dites "jonctionnelles".
Les extrasystoles qui ne sont pas ventriculaires sont dites "supraventriculaires" et sont donc auriculaires ou jonctionnelles.
http://www.docteurclic.com/maladie/extrasystoles.aspx

Quant aux « accélérations sinusales » ou accélération du rythme sinusal, la Fondation canadienne des maladies du cœur et de l’AVC apporte un éclairage sur le rôle du nœud sinusal dans la fréquence du rythme cardiaque :
« Qu’est-ce qui se produit lors d’un battement de cœur?
Dans un cœur normal, l’impulsion électrique qui enclenche le battement commence dans un groupe de cellules appelé nœud sinusal (ou nœud SA), dans l’oreillette droite. Le nœud sinusal est souvent appelé régulateur du rythme cardiaque. Il joue un peu le même rôle que les bougies d’allumage du moteur d’une voiture en produisant le signal électrique qui fait pomper le cœur. Le nœud sinusal génère un certain nombre de signaux à chaque minute, selon les besoins de l’organisme. Le rythme cardiaque au repos est habituellement entre 60 et 80 battements par minute.»
http://www.fmcoeur.com/site/c.ntJXJ8MMIqE/b.3832093/k.B809/Maladies_du_coeur__Comment_fonctionne_le_c339ur.htm

En tant que service de documentation en médecine-santé, nous ne pouvons vous donner d’avis médical. L’interprétation de vos résultats relève de la compétence du médecin qui connaît votre dossier et vous a examinée. Nous espérons néanmoins que ces éléments d’information vous seront utiles et faciliteront la relation que vous aurez avec les médecins. Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute autre recherche documentaire en santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé
NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions