mars

Infarctus et emploi sédentaire

Question

Je suis militaire de la Gendarmerie. L'an dernier j'ai fait 2 infarctus. Le 1er en mai, le 2nd en août. Je n'avais pas repris le travail entre les 2. Après le 2ème, les médecins militaires m'ont fait reprendre le travail en emploi strict sédentaire. De l'avis de mon cardiologue civil, il est impensable que je continue comme ça. Pour lui il faut que je reprenne une activité modérée dans un premier temps puis au bout d'environ 6 mois et si tout va bien je devrais reprendre une activité entière. Donc à l'inverse des avis des médecins militaires.... Qui a raison, qui a tort ? Merci d'avance pour votre réponse.

Réponse

Bonjour,

Vous êtes militaire de la Gendarmerie et en 2013 vous avez fait 2 infarctus. Le médecin militaire et le cardiologue civil ne sont pas d’accord  sur le mode de reprise du travail.

Etant un service de documentation, nous ne pouvons que vous donner des informations générales qui pourront faciliter le dialogue entre vous-même, patient, et les médecins.

Nous vous invitons à consulter la brochure de l’Union nationale des maladies cardiovasculaires et opérés du cœur sur la reprise du travail :
« La reprise du travail, décidée par le médecin traitant, peut être rapide si l’infarctus n’a pas eu de conséquences graves, mais trois semaines d’arrêt maladie sont malgré tout nécessaires pour se remettre. La plupart d’entre nous souhaitent reprendre une activité professionnelle, même si nous interprétons souvent cet infarctus comme un signe que nous envoie notre organisme, une invitation à lever le pied, à subir moins de stress. A chacun de trouver sa solution : aménagement des horaires, limitation des déplacements, changement de poste…Bien-sûr, cette adaptation dépend  de l’écoute et de la bonne volonté de notre employeur. » 
http://www.alliancecoeur.fr/wa_files/brochure7.pdf (p.16)

Par ailleurs, la Fédération Française de Cardiologie édite une brochure à destination des patients intitulée « Après l’accident coronaire…redémarrez ! » où vous pouvez lire en page 33 ce qui concerne la reprise du travail :
« Après l’accident coronaire…redémarrez ! » où vous pouvez lire en page 33 ce qui concerne le reprise du travail. En voici un extrait :
« D'une façon générale, les possibilités de reprise d'activité professionnelle sont sous-estimées. Tout doit être fait pour une reprise rapide du travail antérieur, sauf en cas de travaux musculaires lourds incompatibles avec l'état cardiaque.
La reprise du travail est évidemment plus facile lorsqu'il s'agit d'une activité sédentaire et intellectuelle que lorsqu'il s'agit d'un métier exigeant une activité physique importante. Dans ce dernier cas, l'aptitude au travail peut être évaluée en fonction des résultats de l'épreuve d'effort. Si manifestement l'état cardiaque et physique ne permet pas la reprise de l'activité antérieure, un changement de poste est souhaitable, mais parfois difficile ou nécessitant une reconversion. »
Voir le document intégral :
http://www.fedecardio.com/e_upload/pdf/accident_coro_20708.pdf

En complément, vous pouvez prendre contact avec 2 associations :
- Alliance du cœur (ex-Fnamoc)
190 Boulevard de Charonne
75020 Paris
Tél. : 01 45 65 12 14
www.allianceducoeur.fr
Ligne Ecoute santé cœur : 08 11 09 90 98
Un service animé par des bénévoles Alliance du cœur, disponible du lundi au vendredi de 9h à 11h et de 18h à 20h.
http://www.alliancecoeur.fr/ecoutesantecoeur.html

Fédération française de cardiologie
Maison du Cœur
5, rue des Colonnes du Trône
75012 Paris
Tél. : 01 44 90 83 83
Mail : http://www.fedecardio.org/parcoursducoeur/contact
www.fedecardio.com

Nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse : il vous reste également la possibilité de demander un deuxième avis médical auprès d’un cardiologue civil.

Nous espérons que ces informations vous seront utiles et nous nous tenons, bien entendu, à votre disposition pour toute recherche dans le domaine de la santé

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé
NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions