février

Recherche IRM

Question

Bonjour ! Je vous remets ce mail, car j’ai un sérieux problème pour pouvoir faire une IRM, je vous explique : mon chirurgien du CHU de Nancy me demande impérativement une IRM lombaire, car je souffre d’une nouvelle hernie discale, mais le problème, c’est que j’ai un objet métallique dans le haut de la cuisse droite coté intérieur et celui-ci est impossible à extraire, car trop de risques. Aucun radiologue de ma région (Haute Marne) ne veut faire cet acte, j’ai même fait une demande auprès du centre Louis Neel à Dijon qui eux aussi me le refuse, car leur appareil est trop puissant en tesla. Alors, me voila obligé de faire le tour de France pour trouver un appareil à faible tesla ainsi qu’un radiologue qui pourrait me faire cette IRM lombaire. Si vous connaissez un centre qui le peut, je vous remercie d’avance de votre réponse, ceci est très important pour moi. Veuillez recevoir mes salutations les plus distinguées.

Réponse

Bonjour,

Vous devez faire un examen d’IRM pour une hernie discale et vous cherchez un radiologue équipé d’un appareil IRM à bas champ car vous avez un corps étranger métallique en haut du membre inférieur.

Comment définir l’IRM à bas champ ? Quels sont les risques encourus en cas de corps étrangers ferromagnétiques ? Les réponses avec un site helvétique de radiologie :
« L'imagerie par résonance magnétique peut être effectué avec des champs magnétiques de différentes intensités. Une imagerie obtenue en employant un champ magnétique de 1-1.5 Tesla est dite à haut champ. Avec des champs magnétiques supérieurs à 1,5 Tesla, on parle d'imagerie par résonance magnétique (IRM) à très haut champ. A l'inverse, une IRM employant un champ magnétique d'intensité de moins de 1T est dite à bas champ. »
http://www.info-radiologie.ch/irm_haut_bas_champ.php

Sur le site de la Haute autorité en santé (HAS), nous vous invitons à consulter l’Evaluation des IRM dédiées et à champ modéré, dossier réalisé par Hubert GALMICHE, adjoint du chef de service de l’évaluation des dispositifs :
« L’IRM (haut champ) du rachis est l’examen de première intention dans toute suspicion de compression de la moelle épinière, y compris dans un contexte urgent, ainsi que dans l’évaluation de la pathologie dégénérative du disque intervertébral.
L’IRM à bas champ corps entier est satisfaisante pour l’étude du rachis dégénératif, des hernies discales, du rachis tumoral, du rachis infectieux (spondylodiscite), et du rachis traumatique. Les performances étant satisfaisantes segment par segment (cervical, dorsal, lombaire) (27-29).
[…]
L’utilisation de l’IRM à bas champ dédiée du rachis autorise la réalisation d’examens dynamiques et /ou en charge (en position debout ou assise, pour certains appareils, basculant le patient de la position allongée à la position debout). » 
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2009-03/rapport_irm_vf.pdf (pp.30-31)
Voici ses coordonnées :
Hubert GALMICHE
Tél. : 01 55 93 37 48
Courriel : h.galmiche(at)has-sante.fr

En dépit de nos recherches nous n’avons pas pu localiser de sites ayant une IRM de bas champ. En effet, il semble que ces appareils soient de moins utilisés, comme le rappelle une note du Ministère de la santé : Instruction CNAMTS/DGOS/R3 no 2012-248 du 15 juin 2012 relative à la priorité de gestion du risque sur l’imagerie médicale en 2010-2012 :
« […] Toutefois, ces derniers [appareils IRM d’une puissance inférieure ou égale à 0,5 tesla, dits à bas champ] figurent toujours à la classification des appareils mentionnée à l’annexe III des dispositions diverses de la liste des actes et prestations, afin de continuer à financer les rares équipements encore installés. » (page 2)
http://www.sante.gouv.fr/fichiers/bo/2012/12-07/ste_20120007_0100_0094.pdf

Nous vous recommandons toutefois le site de l’assurance maladie ameli-direct.fr qui vous permet de lister tous les radiologues de votre région ou plus. Sélectionnez « Je recherche un professionnel de santé » puis dans la liste des « Spécialités », choisissez « Radiodiagnoctic et imagerie » et enfin ajoutez votre région dans la rubrique « Où » :
http://ameli-direct.ameli.fr/

Nous espérons que ces informations seront utiles et nous nous tenons, bien entendu, à votre disposition pour toute recherche dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions