février

Douleurs à l'oeil

Question

Operée depuis 2 ans de la cataracte, je souffre en permanence de cet œil: j'ai des douleurs, des brûlures, des démangeaisons; j'ai consulté plusieurs fois l'ophtalmo, pour lui il n'y a rien d'anormal (d'ailleurs il m'a rendu mon dossier , disant qu'il ne voulait plus me voir). L'allergologue pense à une altération du film lacrymal. Je mets des larmes artificielles, certains jours ça ne suffit pas! il m'arrive même certaines nuits d'être obligée de faire des lavages de sérum physiologique; j'ai la cataracte sur le 2è œil. J'hésite à me faire opérer, je voudrais trouver une solution, peut-être aurez-vous une réponse à mon problème. Merci.

Réponse

Bonjour,

Depuis votre opération de la cataracte il y a deux ans, vous souffrez de votre œil en permanence. Vous avez consulté un allergologue qui suspecte une altération du film lacrymal. Vous nous demandez notre avis car vous redoutez d’entreprendre l’opération de votre deuxième œil.

En tant que service documentaire, nous ne pouvons vous proposer que des informations sur l’altération du film lacrymal.

Le site canadien INCA (organisme de bienfaisance qui fournit un soutien communautaire, des renseignements et une représentation nationale aux personnes aveugles ou malvoyantes) explique le mécanisme de lubrification des yeux :
« Deux types de larmes
Étrangement, un des symptômes du syndrome de l’œil sec est la production excessive de larmes. Il existe en fait deux types de larmes. Les premières sont appelées les larmes réflexes. Elles sont produites lorsque l'œil est irrité, par exemple, lorsqu'il est en contact avec du sable, lorsqu'on coupe un oignon ou lorsqu’on ressent certaines émotions.
Le deuxième type de larmes est appelé le film lacrymal. Ce dernier lubrifie la surface de l'œil quand on cligne des yeux et couvre et protège le globe oculaire quand les yeux fonctionnent normalement
. Le problème est lié à ce second type de larmes. Les personnes atteintes de sécheresse oculaire produisent un film lacrymal irrégulier, certaines zones de la cornée (portion centrale du globe oculaire) sont donc sèches. Ces zones sèches irritent l’œil chaque fois que la paupière glisse sur la cornée, ce qui entraîne un écoulement de larmes réflexes, car l'œil tente de se lubrifier et de contrer l'irritation.
Causes
Plusieurs raisons expliquent l’instabilité du film lacrymal qui cause la sécheresse oculaire et la plus courante est le vieillissement.
La production de larmes décline habituellement au fur et à mesure que les années passent. La sécheresse oculaire peut aussi être le symptôme d’autres maladies associées au vieillissement, comme la polyarthrite rhumatoïde.
Les allergies, les carences en vitamines et le temps très sec, surtout pendant nos durs hivers canadiens, peuvent causer la sécheresse oculaire. Un chauffage excessif ou une trop forte climatisation peut aussi provoquer la sécheresse oculaire, tout comme la consommation de certains médicaments, tels que les antihistaminiques et les pilules contraceptives. »
http://www.cnib.ca/fr/vos-yeux/adressez-vous/l-oeil-sec-1007/pages/Default.aspx

Nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et vous suggérons de prendre un second avis médical auprès d’un autre ophtalmologiste.

Nous nous tenons à votre disposition pour toute nouvelle recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions