février

Fistule rectum vagin

Question

Bonjour je me suis fais opéré le 7 janvier 2015 pour des diverticules sur le colon. Ils m'ont retiré une partie du colon. Je suis douloureuse et il s'avère que depuis j'ai des pertes au niveau du vagin (écoulement, odeur, douleur, gaz) on m'a dit qu'il fallait que j'attende que la nature se fasse et on m'a donné un régime alimentaire. En 2006 je me suis fais enlever l'utérus. Je suis très inquiète car pour moi c'est une erreur médicale suite à l'opération. Que dois-je faire ? Aller voir un autre spécialiste ? Je vous remercie de me répondre et de me donner votre avis.

Réponse

Bonjour,

Après une intervention chirurgicale en janvier 2015, ablation d’une partie du colon pour des diverticules, vous avez des douleurs et une fistule recto-vaginale. Le médecin vous a informé qu’il fallait attendre que cela se referme et vous a prescrit un régime alimentaire. Vous êtes inquiète et ne sachez que faire.

Nous vous invitons tout d’abord à lire un dossier sur la fistule recto-vaginale sur le site québécois PasseportSanté dont l’équipe scientifique regroupe des médecins, des thérapeutes, des journalistes scientifiques ainsi que des organismes reconnus en matière de santé publique. Voici quelques extraits :

- « La fistule recto-vaginale : connexion anormale entre le vagin et le rectum. Le contenu de l’intestin peut passer à travers la fistule pour se rendre dans le vagin. Une fistule recto-vaginale peut résulter :
- d’une blessure durant l’accouchement.
- de la maladie de Crohn.
- d’une maladie ou d’une infection au colon ou au rectum.
- d’un cancer dans la région pelvienne ou suite à la radiothérapie pour traitement du cancer.
- de complications suite à une chirurgie de la région pelvienne.
http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=fistule

- « Mesures pour prévenir les complications
Une bonne hygiène peut réduire l’inconfort causé par une fistule recto-vaginale et réduire les risques d’infections vaginales ou urinaires dans l’attente d’une guérison.
Prendre une douche ou nettoyer à l’eau tiède la région génitale à chaque fois que des sécrétions vaginales contiennent des selles. Prendre soin de bien sécher la région génitale à l’air libre ou à l’aide d’une serviette propre. Au besoin, utiliser des serviettes humides non-parfumées ou des boules de coton.
Éviter les savons, les tampons ou les serviettes sanitaires trop parfumés ou irritants.
Éviter les douches vaginales.
Éviter d’irriter la région avec du papier de toilette. Porter des sous-vêtements de coton pas trop serrés.
Appliquer une crème anti-humidité, de la poudre de talc ou de la fécule de maïs pour réduire l’inconfort. »
http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=fistule-facteurs-de-risque

- « Certaines fistules recto-vaginales peuvent se refermer d’elles-mêmes, mais la plupart nécessitent une intervention chirurgicale pour corriger la connexion anormale. »
http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=fistule-prevention

- L’opinion du Dr Jacques Allard  M.D.  FCMFC
« En plus de l’inconfort physique évident, les symptômes d’une fistule recto-vaginale (passage de gaz, de selles ou de pus par le vagin, pertes nauséabondes, infection vaginale, douleur lors des relations sexuelles) causent souvent un stress émotionnel bien compréhensible avec un impact sur l’estime de soi et les relations intimes. Même si le sujet peut être difficile à aborder avec votre médecin, il est important de le faire pour que cette fistule soit bien évaluée. La plupart de ces fistules nécessite une chirurgie. »
http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=fistule-l-opinion-de-notre-medecin

Vous nous précisez par ailleurs que vous avez subi une hystérectomie (ablation de l’utérus) en 2006. D’après le document cité ci-dessous rédigé par le Pr Emmanuel Tiret, chef du service de Chirurgie Générale et Digestive de l'hôpital Saint-Antoine de Paris, l’hystérectomie peut favoriser une fistule recto-vaginale haute :
« Les tentatives de réparation doivent se faire à distance de la constitution de la fistule, une fois réglés les problèmes septiques locaux.
La fistule recto-vaginale peut être haute, faisant communiquer le cul de sac vaginal postérieur avec la face antérieure du rectum. Elle est favorisée par des antécédents d’hystérectomie.
[…]
Plus souvent, la fistule est basse et fait communiquer une anastomose basse avec la paroi postérieure du vagin. »
http://chirurgie-digestive-sat.aphp.fr/publications-du-service/journees-de-chirurgie-digestive-de-saint-antoine/40emes-journees-de-chirurgie-digestive/fistule-recvto-vaginale-post-operatoire/

Pour résumer, d’après ces sources d’information, la fistule recto-vaginale peut donc être une complication post-chirurgicale qui peut se refermer spontanément ou qui peut requérir une intervention chirurgicale. C’est pourquoi le médecin vous a dit de patienter dans un premier temps. Nous supposons qu’un prochain rendez-vous sera nécessaire afin de faire le point sur votre état et proposer un autre traitement si besoin. Vous avez toujours la possibilité de demander un deuxième avis médical auprès d’un chirurgien de l’appareil digestif.

En tant que bibliothécaires, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse.  Nous espérons que ces éléments d’information vous aideront à mieux comprendre ce qu’est la fistule recto-vaginale et qu’une solution thérapeutique sera rapidement trouvée car nous comprenons que cette situation est difficile à vivre.

Bien cordialement,

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions