avril

mes deux tic

Question

J'ai deux tics, un au front, tout le temps plisser le front (le bouger ) et un tic de tout le temps tripoter quelque chose même ma main et j'aimerais savoir comment me débarrasser de ses deux tics embarrassants, svp

Réponse

Bonjour,

Tu souffres de tics nerveux et souhaites savoir comment les soigner.

Voici 3 dossiers sur les tics qui te permettront de découvrir les causes des tics et les traitements proposés :

- « Les tics chez l’enfant » sur le site Naîtreetgrandir.com, site sur le développement des enfants. Nous te proposons un extrait :
« Les tics sont des mouvements involontaires, rapides et répétés d’une partie du corps : sourcil, nez, joue, épaule... Ils sont parfois accompagnés d’agitation. Ils cessent durant le sommeil et peuvent être contrôlés volontairement pendant plusieurs minutes, particulièrement lors d’activités physiques.
Vers 4 ans, 1 enfant sur 4 développerait un petit tic ou une manie, comme ronger ses ongles, tortiller une mèche de cheveux ou son chandail. Ces gestes inconscients permettent à l’enfant de décharger ses tensions et de retrouver de l’assurance. Dans la grande majorité des cas, ils disparaissent d’eux-mêmes et sont sans conséquence.
Les tics expriment une tension non évacuée et libèrent l’enfant de la pression qu’il ressent. Ces gestes se manifestent généralement durant une courte période, lorsque l’enfant vit des perturbations passagères telles que l’arrivée d’un bébé, le passage à la maternelle, le décès d’un proche ou un déménagement.
L’enfant qui ressent une forte pression de son entourage peut exprimer sa tension par des tics.
Voir l’article en entier :
http://naitreetgrandir.com/fr/etape/3-5-ans/comportement/fiche.aspx?doc=bg-naitre-grandir-enfant-tic

- « Tics » sur le site Docteur Clic (site dont tous les articles sont signés par des médecins) qui indique que :
« - Les tics apparaissent dès l'âge de quatre ans et sont parfois accompagnés d'une grande agitation motrice ou de maladresses répétées. Il s'agit bien souvent de manifestations transitoires (qui durent plus d'un mois et moins d'un an) en relation avec des perturbations émotionnelles passagères. La rentrée des classes, un frère ou une soeur qui arrive dans la famille, la grand-mère qui disparaît, les parents en conflit, toutes ces tranches de vie chargées d'émotions peuvent devenir des facteurs déclenchants. Le mouvement qui vient de l'intérieur traduit l'impossibilité qu'a l'enfant à trouver une issue à ses conflits profonds.
- Si les tics se multiplient ou s'intensifient au point de devenir insupportables aux proches ou surtout à l'enfant lui-même, mieux vaut alors consulter un psychologue ou un médecin. Deux ou trois entretiens suffisent en général pour lui faire repérer l'origine de la gêne. À lui de préférer garder son handicap ou de s'y attaquer de front. Des exercices de relaxation peuvent s'avérer tout aussi indiqués. »
http://www.docteurclic.com/symptome/tics.aspx

- « Quand les tics dévorent la vie » sur le site Allodocteurs des Drs Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes.
Voir le dossier :
http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-quand-les-tics-devorent-la-vie_1758.html

Nous espérons que ces informations te seront utiles. N’hésite pas à les partager avec tes parents ou une autre personne de confiance. Comme tu l’auras lu en parcourant les sites ci-dessus, les tics peuvent soit disparaître spontanément (sans traitement) soit nécessiter une aide d’un professionnel de santé. Nous restons à ta disposition si tu as besoin d’autres informations.

Bien à toi,

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions