avril

Hématie ECBU

Question

Bonjour, Ma fille de 2 ans et demi fait des infections urinaires à répétitions les 3 premières fois étant les plus fortes (fièvre élevée) une cystographie à été faite et pas de reflux détecté ni de malformation de la vessie. La dernière echo des reins (janvier 2015) montre que tout est normal. J'ai été reçue par un autre médecin et avons mis en place des petites choses qui pourront je l'espère stopper ces infections. Tout d'abord commencer la propreté et lui donner de la levure 2 fois par jour (elle a toujours eu des selles bien molles mais pas liquides telle une gastro). La dernière infection urinaire remonte à fin mars. Elle a été très longtemps sous traitement (oroken). Depuis le 16 avril elle n'est plus sous antibiotique. Le dernier contrôle remonte au 28 avril et ouf les leucocytes sont à 5000 Ml par contre le taux d'hématies est toujours élevé ! cette fois-ci il est à 82300 Ml. Et le germe escherichia coli est là, 1000 UFC/ml. Pourtant pas d'infection urinaire. Pourquoi autant d'hématies? Est-ce le signe d'un autre problème ou normal... Ce germe présent dans les selles ne devrait pas se retrouver dans les urines ?... Merci d'avance de l'attention que vous porterez à mes interrogations. Tous les avis sont utiles. Salutations.

Réponse

Bonjour,

Votre fille de 2 ans et demi est sujette à des infections urinaires à répétition. Depuis sa dernière infection, un contrôle a été réalisé et les hématies restent élevées, tout comme le nombre de germes. Cela vous inquiète et vous souhaitez avoir notre avis.

Face au nombre de questions récurrentes sur les résultats d’ECBU, nous avons élaboré une foire aux questions, qui nous l’espérons, vous apportera quelques éléments de réponse. Vous la trouverez à l’adresse ci-dessous :
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/questions-sante/foire-aux-questions/analyses-durines-ecbu/#item-grid-18336

Nous attirons votre attention sur ce paragraphe :
Votre taux de leucocytes est normal mais un germe a été détecté
« Lorsqu’une bactérie est isolée en culture mais que le taux de leucocytes est normal. Il ne s'agit alors le plus souvent pas d'une véritable infection urinaire.»
http://www.e-sante.fr/ecbu-examen-cytobacteriologique-urines/2/guide/1019#paragraph

Concernant l’infection urinaire chez l’enfant, nous vous invitons à lire le dossier réalisé par le site d’information médicale Lefigaro santé sur ce thème :
« Chez les bébés, les signes habituels d'infection urinaire ne se voient pas et il faut parfois réaliser un examen cytobactériologique des urines pour confirmer le diagnostic.
«Chez le nouveau-né ou l'enfant de moins de 3 ans, la miction n'est pas volontaire, c'est la principale différence avec les adultes», rappelle le Pr Bensman, néphrologue à l'hôpital Trousseau, à Paris. Les signes habituels comme l'envie fréquente d'uriner et la brûlure en urinant ne se voient pas, la fièvre n'est pas systématique. À cet âge, face à une altération générale qui ne s'explique pas, un examen cytobactériologique des urines (ECBU) sera réalisé. «Pour éviter les faux positifs, très fréquents, et un traitement inutile, il faut bien respecter les indications pour le prélèvement, qui se fait avec des poches spéciales pour recueillir les urines. Toute la zone doit être bien désinfectée, et la poche, changée après 20 minutes, avec une nouvelle désinfection à chaque fois.»
Après 3 ans, les infections urinaires basses sont plus fréquentes chez les petites filles, sans fièvre. L'une des causes fréquentes de cystites récidivantes est alors la vessie instable, qui donne une envie très impérieuse d'uriner, même lorsque la vessie n'est pas pleine. Les contractions involontaires de la paroi de la vessie font remonter un peu d'urine dans la vessie, y entraînant parfois des germes. Les parents ont souvent l'impression que leur fille se retient jusqu'à la dernière minute, car elle se précipite toujours aux toilettes. Un traitement pour éviter les contractions involontaires de la vessie permet, dans la majorité des cas, d'éviter les récidives infectieuses et les conséquences sociales gênantes de cette affection qui se résout normalement avec l'âge. »
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2011/12/02/16222-infection-urinaire-lenfant-plus-difficile-diagnostiquer

En tant que service de documentation sur la santé, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. Seul un médecin, connaissant le dossier médical de votre fille et l’ayant examinée, sera à même d’interpréter ses résultats d’analyse. Nous espérons néanmoins que ces éléments d’information vous aideront à enrichir le dialogue que vous aurez avec le médecin de votre fille et restons à votre disposition pour tout complément.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions