mai

Refus de traitement, quelles conséquences ?

Question

Mon père, âgée de 89ans, doit subir une intervention endoscopique pour l’ablation des lésions cancéreuses de la prostate et de la vessie. Il ne souhaite pas se faire opérer. Quid du refus de traitement ? Quelles conséquences ? Pourriez-vous également m’expliquer certains passages du compte-rendu de l’urologue : « atypie des cellules urothéliales ne permettant pas d’exclure une lésion urothéliale de haut grade » et « une intervention endoscopique pour faire l’ablation des lésions suivie vraisemblablement d’instillations endovésicales dont la nature dépendra des résultats histologiques. »

Réponse

Bonjour,

Votre père doit subir une intervention de chirurgie endoscopique pour des lésions tumorales de la prostate et de la vessie. Il refuse cette intervention et vous vous interrogez sur les conséquences de ce refus de traitement. Vous souhaitez également avoir des explications du compte–rendu de l’urologue.

Nous vous proposons tout d’abord de consulter le site du Ministère de la santé et sa partie Droits des usagers sur lequel se trouve un document sur le consentement aux soins :
« Préalable indispensable à toute intervention médicale, votre consentement doit être recherché par votre médecin. Aucun acte médical ou traitement ne peut être pratiqué sans votre consentement libre et éclairé. Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment.
[…]
Ai-je le droit de refuser des soins ?
La loi du 4 mars 2002 renforcée par la loi du 22 avril 2005 a consacré le droit pour tout patient de refuser des traitements, même au risque de sa vie. Corollaire du principe du consentement, vous pouvez refuser tout acte de prévention, de diagnostic ou toute intervention thérapeutique, ou en demander l’interruption à tout moment.
Toutefois, si cette décision de refus, de limitation ou d’arrêt de traitement est susceptible de mettre votre vie en danger, votre médecin est tenu de tout mettre en œuvre pour vous convaincre d’accepter les soins indispensables et de vous informer sur les conséquences de votre refus. Dès lors que vous réitérez votre choix dans un délai raisonnable compte tenu de la situation, celui-ci s’impose au médecin qui doit alors s’abstenir d’intervenir.
Votre décision sera ainsi inscrite dans votre dossier médical.[…] »
http://www.sante.gouv.fr/fiche-10-le-consentement-aux-soins.html

Concernant le compte-rendu médical, voici les définitions des principaux termes :

- Atypie :
« qualifie une cellule dont les caractères morphologiques diffèrent de ceux d’une cellule normale de même type »
In Dictionnaire de médecine Flammarion. - Flammarion-Médecine-Sciences, 2008. – 8e éd.

- Urothélium n.m.
« Épithélium de revêtement du système excréto-urinaire, […] »
http://dictionnaire.academie-medecine.fr/?q=uroth%C3%A9lium

- Grade :
Degré d’agressivité (de malignité) d’une tumeur. Le grade est déterminé après l’examen au microscope d’un échantillon de tumeur par un médecin anatomopathologiste. Élément important du pronostic, le grade permet de prévoir l’évolution possible de la tumeur et de proposer des traitements adaptés.
http://www.e-cancer.fr/cancerinfo/ressources-utiles/dictionnaire/g_grade/

En résumé :
« atypie des cellules urothéliales ne permettant pas d’exclure une lésion urothéliale de haut grade » signifie que les caractères des cellules analysées ne permettent pas actuellement d’exclure une tumeur qui peut se révéler agressive.

- Endoscopie
« Exploration visuelle d'une cavité par l'intermédiaire d'un tube optique muni d'un système d'éclairage appelé endoscope.
[…]
L'endoscopie opératoire permet d'effectuer des interventions complexes, sans ouverture des parois, pour traiter certaines affections qui, auparavant, nécessitaient une voie chirurgicale classique : ablation de tumeurs de la vessie, d'une hypertrophie prostatique, de polypes de l'estomac, traitement de la stérilité féminine, etc. »
http://www.larousse.fr/encyclopedie/medical/endoscopie/12790

- Instillations :
« Consiste à introduire un produit dans la vessie, en particulier pour le traitement des polypes. Instillations de BCG ou de Mitomycine. »
http://www.uropage.com/dictionnaire.php

- endovésical adj.
« Qui est contenu dans la cavité de la vessie ou intéresse la face interne de sa paroi. »
http://dictionnaire.academie-medecine.fr/?q=endov%C3%A9sical

En résumé :
« une intervention endoscopique pour faire l’ablation des lésions suivie vraisemblablement d’instillations endovésicales dont la nature dépendra des résultats histologiques. » signifie donc qu’après avoir enlevé les lésions par voie naturelle, un produit sera éventuellement déposé dans la vessie par l’intermédiaire de l’endoscope en fonction des résultats des analyses de prélèvement (résultats histologiques veut dire résultats des analyses de prélèvement de tissus cellulaires).

En tant que service de documentation nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. Comme vous résidez en région parisienne nous vous suggérons de venir interroger les médecins présents à la Cité de la santé afin qu’ils puissent vous apporter des explications plus précises. Vous trouverez sur le lien suivant le calendrier de ces conseillers :
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/permanences-de-conseil/

Nous espérons que ces éléments d’information seront utiles à votre père et l’aideront à faire un choix thérapeutique. Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche complémentaire.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions