mai

Inflammation pied droit

Question

cela fait plus de 7 mois que je suis suivie pour mon pied. J'ai fait tous les examens possibles. Ma rhumatologue ne comprend pas. Je prends des anti inflammatoires depuis des mois, j'ai eu un traitement à la cortisone pendant 40 jours, puis en ce moment j'ai un traitement contre le cancer du sang, je fais un peu le cobaye. Mes analyses ne baissent pas (PCR 43 32 30 27 31 32 30 mes résultats depuis novembre 2014). A part ces résultats désastreux tous les autres sont bons (radio echo celtigraphie echo doplair IRM) j'en ai marre. Pourtant je me sens bien suivie par ma rhumato mais elle ne comprend pas non plus. Si quelqu'un peut m'aider !!!!!!

Réponse

Bonjour,

Depuis plusieurs mois, vous avez une inflammation inexpliquée du pied. Votre rhumatologue vous a fait faire de nombreux examens qui n’ont pas permis d’identifier la cause de cette inflammation. Seule votre CRP reste élevée. Vous souhaitez avoir notre avis.

Comme vous mentionnez vos résultats de protéine C réactive (CRP), nous vous invitons à lire le dossier du site canadien Passeport santé afin de comprendre le rôle de cette protéine :
« Son origine
L’organisme est souvent confronté à des agressions, qu’elles soient d’origine extérieure (une bactérie, un virus, un traumatisme) ou intérieure (pathologies auto-immunes, cancers…). Lorsque c’est le cas, il met en place une stratégie de défense : c’est la réaction inflammatoire. De nombreux composants cellulaires et chimiques sont alors libérés pour lutter contre l’agression, parmi lesquelles des messagers que l’on appelle, les cytokines. Ceux-ci vont provoquer de multiples signes clinico-biologiques ayant un effet sur le système nerveux (fièvre, somnolence, anorexie), sur les vaisseaux sanguins, mais aussi sur le foie qui va synthétiser les protéines de l’inflammation (dont les CRP font partie).
[…]
En cas de hausse de la CRP

La seule cause d’augmentation de la CRP est l’inflammation. Deux cas de figure principaux sont alors à considérer, en fonction de l'histoire du malade :- le patient présente une maladie connue ou facilement diagnostiquée. Dans cette situation, la cause la plus fréquente est une infection patente ou des brûlures. La disparition du syndrome inflammatoire permettra alors de s'assurer de la guérison du patient. Il est également habituel de noter un syndrome inflammatoire chez les patients atteints de cancer.
- aucune maladie n'est facilement identifiable. Il faut alors reprendre l'examen clinique et l'interrogatoire à la recherche d'une maladie pouvant être responsable de ce syndrome.
[…] »
http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=c-reactive-proteine

En tant que service de documentation, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse.

Avez-vous interrogé le médecin qui vous suit pour votre cancer du sang ? Il sera peut-être en mesure de vous donner des explications notamment en tenant compte du traitement que vous prenez.

Nous espérons qu’une solution thérapeutique vous soulageant soit rapidement trouvée et restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions