juillet

Mycose

Question

Bonjour j'ai actuellement une mycose vaginale pour la première fois et je me pose des questions. Tout d'abord, mon médecin m'a prescrit deux ovules. Un pour le premier soir et un autre trois jours après. Mon pharmacien m'a dit que le deuxième n'était pas obligatoire. Que dois-je faire ? Comment je peux savoir que l'ovule est bien mis ? Car ce soir je tremblais et j'avais peur donc je ne sais pas si je l'ai mis assez profond... Est-ce que cela est très grave? je pars en vacances samedi, est ce que je peux tout de même aller a la piscine? Est ce ce que je peux avoir des rapports sexuels? Ma dernière question: comment je sais que ma mycose est bien soignée ?

Réponse

Bonjour,

Vous souffrez d’une mycose vaginale et votre médecin vous a prescrit deux ovules, l’un à prendre le soir même, l’autre au bout de 3 jours.
Vous voulez savoir également si vous pouvez aller à la piscine et avoir des rapports sexuels.

Tout d’abord, voici, sur le site d’Allo docteurs, une émission animée par le Dr. Marina Carrère d’Encausse et le Dr. Michel Cymes, les explications d’une pharmacienne :
« En période de crise, un traitement local est indispensable. "Les ovules sont des ovules à libération prolongée, c'est-à-dire qu'on la place le soir et elle va libérer pendant trois jours. Les ovules sont des antimycosiques", explique Catherine Debelmas.  Si après trois jours, vous n'observez aucune amélioration, n'hésitez pas à consulter votre médecin. Si l'amélioration est en cours mais n'est pas complètement aboutie, vous pouvez placer un deuxième ovule pour un nouveau traitement de trois jours.
Pour compléter ce traitement, il existe des crèmes : "ces crèmes comportent aussi des antifongiques [médicaments qui détruisent les champignons]. Elles vont calmer les symptômes, c'est-à-dire les démangeaisons, les brûlures au niveau local". »
http://www.allodocteurs.fr/maladies/gynecologie/mycoses-infections-vaginales/mycoses-vaginales-quelles-solutions_15344.html

Comment bien positionner un ovule vaginal ? Le Planning familial apporte cette réponse :
« Vous devez insérer l'ovule vous-même. Pour cela, il faut être en position allongée et insérer l'ovule dans le vagin en le poussant au plus loin un peu comme on met un tampon. Ensuite, vous pouvez attendre quelques minutes la dissolution complète de l'ovule. »
http://www.planning-familial.org/content/comment-inserer-un-ovule-dans-le-vagin-pour-traiter-une-mycose-est-ce-que-je-le-mets-en-plac

Concernant la piscine et les irritations intimes, nous vous proposons un entretien avec le Dr. Clarence de Belilovsky, dermatologue spécialisée en pathologie vulvaire à l'institut Alfred-Fournier (Paris) et le Dr. Brigitte Letombe, gynécologue à l'hôpital Jeanne-de-Flandre (Lille) :
« Il faut surtout avoir à l'esprit que l'on a une flore vaginale qu'il faut maintenir. Tout ce qui peut empêcher cette flore de persister, n'est pas adapté. Donc les bains trop fréquents et surtout les bains moussants avec tous les produits éventuels, sont inadaptés pour cette flore vaginale. Il y a toujours cette idée que la piscine est responsable de mycoses. A priori l'eau de piscine est propre, mais elle a un pH particulier [le PH mesure l’acidité] et elle peut évidemment déséquilibrer le pH vaginal. À l'intérieur du vagin, le pH doit être à 4-5. Donc il est plutôt acide. Mais quand il est trop acide, il va favoriser le développement et la persistance des champignons, des mycoses. Quand il est trop alcalin, il va au contraire favoriser le développement et la persistance de l'Haemophilus, la gardnarellose [2 bactéries]. C'est un équilibre subtil qui est difficile. »
http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-irritations-intimes-quel-bon-rythme-pour-se-laver-_3645.html

Enfin, vous vous interrogez sur la possibilité d’avoir des rapports sexuels ainsi que sur le fait d’être guérie. Nous vous invitons à lire les informations délivrées par deux pharmaciens sur un site suisse, Créapharma :
« Les symptômes typiques sont des démangeaisons sévères ou une sensation de brûlure devenant souvent plus intense lors de la miction, des pertes vaginales (blanchâtres et granuleuses, souvent inodores) et des rougeurs.
[…]

 Pour prévenir les mycoses vaginales il est conseillé de toujours sécher et nettoyer ses parties intimes d’avant en arrière, afin de ne pas véhiculer des micro-organismes de l’anus vers la région vaginale. En cas de mycose vaginale il est très important d’utiliser un préservatif lors de tout rapport sexuel. »
http://www.creapharma.ch/mycoses-vaginales.htm

Si vous continuez à ressentir les symptômes décrits ci-dessus, nous vous conseillons, à l’instar de votre médecin, de prendre le second ovule. Si aucune amélioration ne se produit, il conviendra de reprendre rendez-vous avec un médecin.

Nous espérons que ces informations seront utiles et nous nous tenons, bien entendu, à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions