août

Centre spécialisé de la hernie discale lombaire

Question

Bonjour, Je suis à la recherche d'un centre spécialisé de la hernie discale lombaire. Pour traitement sans opération ou quand nécessaire avec chirurgie mini-invasive de la colonne vertébrale ou chirurgie endoscopique de la colonne vertébrale. Region 35 Rennes ou tout France. Avec mes vifs remerciements. Cordialement.

Réponse

Bonjour,

Souffrant d’une hernie discale lombaire, vous recherchez un établissement hospitalier qui pratique la chirurgie mini-invasive ou endoscopique dans votre région et/ou qui propose un traitement non-chirurgical.

En premier lieu, voici les services de chirurgie orthopédique qui offre des techniques novatrices, cette liste ne prétendant pas être exhaustive :

Le service de chirurgie orthopédique, réparatrice et traumatologique du Centre Hospitalier Universitaire de Rennes pratique les techniques de pointe :
« Le Service de chirurgie orthopédique, réparatrice et traumatologique a par ailleurs mis l'accent sur les techniques de pointes telles la chirugie arthroscopique, la chirurgie naviguée par ordinateur et les techniques mini-invasives. »
http://www.chu-rennes.fr/sections/annuaire/Services/118001/
Centre hospitalier universitaire de Rennes
Hôpital Pontchaillou
2 rue Henri Le Guilloux
Service de chirurgie orthopédique, réparatrice et traumatologique
Tél. : 02 99 28 96 00

Nous vous proposons ensuite les coordonnées du service d’orthopédie du Centre hospitalier privé St Grégoire, établissement du groupe Vivalto Santé, qui opère des pathologies dégénératives du rachis :
« La prise en charge du patient est réalisée par une équipe de trois chirurgiens du rachis tous membres de la Société Française de Chirurgie Rachidienne (SFCR) et participant à l’accréditation des médecins recommandée par la haute autorité de santé (HAS).
[…]
Les techniques chirurgicales (classique, mini-abord, endoscopie) proposées répondent au critère scientifique moderne se basant sur la médecine par les preuves (évidence base médecine) quand cela est possible. »
http://www.chpsaintgregoire.com/offres-de-soins/chirurgie/orthopedie/chirurgie-de-la-colonne-vertebrale/
Centre Hospitalier Privé Saint-Grégoire
6 bd. de la Boutière
CS 56816
35768 St Grégoire Cedex
Tél. : 02 23 25 30 70

Le service de chirurgie orthopédique de la Polyclinique Saint Laurent privilégie en cas de sciatique ou de cruralgie la technique mini-invasive :
« Elles sont souvent la conséquence d’une compression de racine nerveuse, dans le canal rachidien, par une hernie discale ou par un canal lombaire étroit. Il faut toujours privilégier le traitement médical complet (antalgiques, anti inflammatoires, infiltration, kinésithérapie). En cas d’échec (environ 20% des cas), on peut avoir recours à la chirurgie qui consiste à ôter l’élément compressif sur la ou les racines nerveuses. La chirurgie mini-invasive (mini abord, endoscopie) est privilégiée pour limiter le traumatisme des muscles. »
http://www.polyclinique-saint-laurent.fr/nos-services-et-specialites/chirurgie/la-chirurgie-orthopedique.html
Polyclinique Saint Laurent
320 av. du G. Patton
CS 10610 35706
RENNES Cedex 7

Tél : 02 99 25 65 00
Fax : 02 99 25 65 11

À notre connaissance, nous n’avons pas trouvé de « centre spécialisé de la hernie discale lombaire » mais plutôt des services de chirurgie du dos comme indiqué ci-dessus ou encore des  centres qui rassemblent des chirurgiens, des radiologues, des neurologues, des rhumatologues, des kinésithérapeutes, tout professionnel oeuvrant autour de la problématique du dos. Nous vous citons, à titre d’exemple, 2 centres de la région parisienne :

- l’Institut parisien du dos (association) qui se situe dans le centre de consultations de la Clinique Geoffroy Saint-Hilaire (Paris 5),
http://www.institut-parisien-du-dos.fr/

- le Centre francilien du dos qui réunit des chirurgiens de formation neurochirurgicale et orthopédique, ayant une pratique exclusive de la chirurgie de la colonne vertébrale cervicale, thoracique et lombaire. L’équipe consulte à l’Espace Rachis Paris XVI et à l'Hôpital Privé de Versailles :
http://www.cfdos.com/lecentre/notreequipe/

Enfin, vous demande portait également  sur le traitement non-chirurgical. Voici des informations sur les traitements de la hernie discale lombaire :

- sur le site de l’Institut parisien du dos :
« Le traitement médical initial permet de guérir plus de 90% des épisodes douloureux, si celui-ci est bien respecté.
Il est donc débuté de manière systématique en cas de douleur radiculaire typique, non compliquée par votre médecin traitant, en absence de bilan radiologique.
Il associe une prescription médicamenteuse (antalgique, AINS, décontracturant musculaire)  à du repos (15 jours au minimum) durant une période de 4 à 6 semaines.
En cas d’échec de ce traitement, un geste d’infiltration lombaire de corticoïdes pourra être réalisé par votre rhumatologue au cabinet (épidurale), ou sous contrôle radiographique par un radiologue (foraminale, hiatus,..).
Une fois la crise douloureuse passée, il faut :
-       se remuscler le dos et les muscles abdominaux, (Les Conseils Pratiques Postopératoire)
-       perdre du poids en cas de kilos en trop,
-       suivre des cours d’école du dos afin d’éviter toute nouvelle crise.
-       attendre que la hernie discale se résorbe en 3 à 6 mois le plus souvent.
En cas de persistance des douleurs, d’une gêne professionnelle, quotidienne ou sportive, votre médecin vous adressera à un chirurgien spécialisé  pour avis.
http://www.institut-parisien-du-dos.fr/les-pathologies/la-pathologie-lombaire/hernie-discale-lombaire.html

- sur le site de la Société Française de Chirurgie Orthopédique et Traumatologie :
« Il faut aller voir son médecin généraliste. Lorsque le symptôme (sciatique ou cruralgie) est particulièrement évident et marqué, il n’aura pas besoin de faire réaliser des examens complémentaires (radiographie du rachis, puis scanner, puis IRM). La base du traitement est toujours la même : antalgiques, anti-inflammatoires et myorelaxants. Si ces médicaments ne soulagent pas assez, des infiltrations  corticoïdes prennent le relais. Mais dans les deux cas, un repos prolongé (6 semaines si possible) est impératif. Dans 90% des cas, ce traitement conduit à une guérison. Pour autant, la hernie discale peut continuer à être présente sans que le patient ne ressente de douleur. Entre temps, la hernie en elle-même aura pu voir son volume diminuer ou le nerf sciatique se sera “habitué“ à être comprimé.
Un traitement chirurgical éventuel passées au moins 6 semaines
http://www.sofcot.fr/Infos-public-Patients/Toutes-les-actualites-grand-public/La-hernie-discale-lombaire

Nous espérons que ces éléments d’information vous permettront de trouver l’établissement de santé qui corresponde à vos attentes et nous nous tenons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions