août

Climaston et thyroïde

Question

Bonjour, J'ai 53 ans. Je suis sous Lévotyrox 100mg®. Je suis ménopausée. Ma gynécologue m'a prescrit Climaston 1/5 car je souffre depuis l'arrêt de mon contraceptif de bouffées de chaleur invalidantes, surtout la nuit. J'ai pris durant 5 jours Climaston et l'ai arrêté car les bouffées de chaleur avaient augmenté. Je l'ai arrêté et après plusieurs jours, les bouffées de chaleur ont diminué mais toujours là et invalidantes. Ce médicament peut-il provoquer un dysfonctionnement thyroïdien ? Dois-je essayer de le reprendre ou demander à ma gynécologue un autre dosage ou médicament ? Merci et cordialement.

Réponse

Bonjour,

Vous êtes sous Levotyrox 100mg et votre gynécologue vous a récemment prescrit du Climaston car vous souffriez de bouffées de chaleur invalidantes. Vous avez arrêté ce médicament car les symptômes s’étaient aggravés. Vous souhaitez savoir s’il peut y avoir des interactions avec la thyroïde et [vous] nous demandez conseil.

A titre d’information générale, nous vous invitons à lire la notice du médicament CLIMASTON sur le site Eurekasanté, site des éditions Vidal :
« Contre-indications du médicament CLIMASTON
Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

  • accident thromboembolique (phlébite, embolie pulmonaire, etc.) ancien ou survenant pendant le traitement ;
  • cancer hormonodépendant (même guéri) ;
  • saignement génital intermittent (l'origine de ce saignement doit être déterminée par des examens appropriés avant la mise en route du traitement) ;
  • hyperplasie de l'utérus non traitée ;
  • maladie du foie, grave ou récente ;
  • porphyrie.

[…]
Interactions du médicament CLIMASTON avec d'autres substances
L'efficacité du traitement peut être diminuée par la prise conjointe d'un médicament inducteur enzymatique.
[…]
Effets indésirables possibles du médicament CLIMASTON
Maux de tête, tension des seins, candidose vaginale, fatigue, dépression, augmentation de la tension artérielle, douleurs abdominales, ballonnements, nausées, démangeaisons, œdème, modification du poids.
Saignement génital intermittent (à signaler à votre médecin).
Des essais cliniques portant sur la prise de traitements prolongés combinant un estrogène et un progestatif ont mis en évidence des risques accrus de tumeur bénigne ou maligne du sein ou de l'utérus, d'accident thromboembolique, de calculs de la vésicule biliaire, de taches sombres sur le visage. »
http://www.eurekasante.fr/medicaments/vidal-famille/medicament-gf660007-CLIMASTON.html

En tant que service de documentation sur la santé, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. Seul un médecin sera à même de vous dire si vous devez continuer à prendre ce médicament. Nous vous recommandons donc d’appeler votre gynécologue ou votre médecin traitant afin qu’ils puissent réévaluer votre traitement.

Nous restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions