août

Photothérapie pour cholangiocarcinome

Question

Bonjour, Mon père souffre d'un cholangiocarcinome type 4 depuis presque 4 ans ; il a fait de la radiothérapie, chimiothérapie, a eu aussi la pose de stents et dernièrement plusieurs drainages biliaires infructueux. Il semblerait que le seul traitement palliatif possible serait la photothérapie mais je ne suis pas sûre qu'il y ait une autorisation de mise sur le marché dans le cas du traitement du cholangiocarcinome alors que toutes les études faites sur ce sujet ont obtenu des résultats intéressants. Ma question est la suivante : y a t-il en France ou en Belgique (nous sommes situés à 15 kms de la frontière belge) un hôpital qui utilise la photothérapie dynamique , si oui merci de me donner les coordonnées. Bien cordialement.

Réponse

Bonjour,

Votre père souffre d’un cholangiocarcinome et après de nombreux examens, vous souhaitez trouver un établissement hospitalier qui le prenne en charge pour une photothérapie dynamique soit en France soit en Belgique.

Nous vous invitons à consulter pour rappel, sur le site Thérapeutique dermatologique, manuel de référence en dermatologie mis en ligne et édité par la Fondation René Touraine, la définition de la photothérapie dynamique :
« La photothérapie dynamique repose sur l'utilisation combinée d'une substance photosensibilisante et d'une irradiation lumineuse appropriée et pénétrant bien les tissus. La substance photosensibilisante est destinée à se concentrer le plus électivement possible dans les tissus à traiter. L'irradiation déclenche ensuite une réaction photodynamique qui va provoquer un stress oxydatif entraînant la mort cellulaire. D'autres effets sont observés sur les vaisseaux sanguins et sur la réponse immunitaire et participent à la destruction de la lésion.
La substance photosensibilisante peut être administrée soit par voie intraveineuse avec un risque de photosensibilité prolongée sur plusieurs semaines, nécessitant alors des précautions importantes de photoprotection, soit par voie topique, cette dernière voie étant particulièrement adaptée pour traiter les lésions cutanées, évitant ainsi les risques de photosensibilisation. »
http://www.therapeutique-dermatologique.org/spip.php?article1383

En premier lieu, nous vous indiquons le Centre hospitalier universitaire d’Amiens qui pratique la photothérapie dynamique dans son service de chirurgie digestive :
« La chirurgie hépatobiliaire et pancréatique (pathologies bénignes lithiasiques et cancérologiques, pancréatite chronique, tumeurs du foie) par coelioscopie, échographie peropératoire, technique de destruction par radiofréquence, CPRE peropératoire, photothérapie dynamique. »
http://www.chu-amiens.fr/professionnels/professionnels-de-sante/le-service-de-chirurgie-digestive-et-metabolique-du-chu-damiens-vous-informe/
CHU Amiens-Picardie
Service de hépato-gastroentérologie
Chef de service : Pr. Eric NGUYEN-KHAC
CHU AMIENS-PICARDIE – SITE SUD
80054 AMIENS Cedex 1
Richard Delcenserie :
delcenserie.richard(at)chu-amiens.fr
Secrétariat consultations : 03 22 08 89 00

Le Club de Réflexion des cabinets et Groupes d’Hépato-Gastroentérologie (CREGG) propose une liste des centres opérationnels et potentiels de photothérapie dynamique. Parmi les centres potentiels, nous avons relevé la Clinique Ambroise paré à Lille. Cette liste ayant été mise à jour en janvier 2015, nous vous conseillons de contacter directement l’établissement pour savoir si ce centre est devenu opérationnel :
« LILLE - CLINIQUE AMBROISE PARE
4, Avenue Emile Zola
59800 Lille
Standard : 03 20 12 47 00
Sce d'Hépato-Gastro-Entérologie
Médecins interventionnistes :
[…]
Dr Houcke (ph.e.houcke(at)wanadoo.fr)
Cholangiocarcinome
[…]
Secrétariat : 03 20 55 45 33 »
Voir toute la liste :
http://www.cregg.org/site/phototherapie-et-photodiagnostic/phototherapie-dynamique.html

Concernant la Belgique, signalons le service dermatologique de l’Institut Roi Albert II (Cliniques universitaires Saint-Luc, Bruxelles). Voici un extrait d’un article des Drs S. Ahbib et  B. Leroy :
« La photothérapie dynamique topique est un traitement non invasif, pratiqué en ambulatoire, sans anesthésie ni geste chirurgical. Son avantage majeur est la discrimination entre le tissu tumoral et le tissu sain permettant la guérison sans cicatrice ; ce qui est un gros progrès en cancérologie. En effet, elle doit être considérée comme une alternative thérapeutique des plus intéressantes dans la prise en charge des kératoses actiniques et des carcinomes basocellulaires superficiels multiples et nodulaires de petite taille. Pour ce qui est des carcinomes spinocellulaires in situ (maladie de Bowen), elles peuvent être traitées par PTD quand la chirurgie n'est pas possible. La thérapie photodynamique trouve également toute sa place chez des patients pour lesquels d’autres thérapeutiques sont contre-indiquées. Les résultats positifs, à court et à long terme, sont très satisfaisants si toutefois les indications sont bien posées et lorsque la procédure est correctement effectuée. »
http://www.centreducancer.be/fr/show/newsletters/id/20#art153
Nous ne savons pas si le cholangiocarcinome est traité dans cet établissement, c’est pourquoi nous vous conseillons de contacter un des auteurs de cet article :
Contact :  Samira.Ahbib@uclouvain.be
Cliniques universitaires Saint-Luc
Avenue Hippocrate 10
1200 Bruxelles (Woluwé-Saint-Lambert)
Centrale téléphonique: 02/764.11.11
Fax: 02/764.37.03

Nous espérons que ces informations seront utiles et que la meilleure solution thérapeutique sera trouvée pour votre père. Nous nous tenons, bien entendu, à votre disposition pour toute recherche dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-s

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions