août

Surdité

Question

Un professeur ORL il y a deux ans et demi a diagnostiqué une hypoacousie bilatérale mais ne venant pas de mes oreilles même internes. Pourtant je suis sourde profonde. Le neurologue me dis que ce n'est pas un problème neurologique non plus. A qui dois-je m'adresser car j'ai d'horribles douleurs irradiant de dessous la tête intérieure remontant du côté droit et gauche en passant par le visage ?

Réponse

Bonjour,

Il y a 2 ans et demi, un médecin vous a diagnostiqué une hypoacousie bilatérale ne semblant pas être liées à un problème d’oreille. Vous avez donc consulté un neurologue qui n’a pas trouvé d’origine neurologique à votre problème. Pourtant vous souffrez terriblement de douleurs irradiantes jusqu’à votre visage. Vous souhaitez savoir quel spécialiste consulter.

Avez-vous envisagé un centre anti-douleur ? Voici les explications du Ministère de la santé :
"Les structures spécialisées prennent en charge les douleurs chroniques.
Une douleur est dite chronique dès lors qu’elle est persistante ou récurrente (le plus souvent au-delà de 6 mois), qu’elle répond mal au traitement et qu’elle induit une détérioration fonctionnelle et relationnelle.
Chez les patients les plus sévèrement affectés, elle peut par ailleurs s’accompagner des facteurs de renforcement que sont des manifestations psychopathologiques, une demande insistante de recours à des médicaments ou des procédures médicales souvent invasives, ainsi qu’une difficulté à s’adapter à la situation.
Ces structures ne prennent pas en charge toutes les douleurs. Par exemple les douleurs aiguës provoquées par une crise d’appendicite, un infarctus du myocarde, une hémorragie cérébrale ou une fracture de jambe doivent être prises en charge par d’autres équipes soignantes (votre médecin, les services d’urgence, les services de chirurgie, de cardiologie, de chirurgie, etc.).
Cette différence rappelle que toute douleur doit faire l’objet d’un diagnostic (recherche de la cause). Sans diagnostic, il ne peut pas y avoir de bonne prise en charge de la douleur."
http://social-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/prises-en-charge-specialisees/douleur/les-structures-specialisees-douleur-chronique/article/les-structures-specialisees-douleur-chronique-sdc

En tant que service de documentation sur la santé  nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. N’hésitez pas à discuter ouvertement avec votre médecin traitant de ces centres anti-douleurs. Il reste l’interlocuteur le plus à même de vous conseiller. Par ailleurs, si le dialogue s’avérait difficile, vous pouvez demander un second avis médical. Enfin vous pouvez peut-être envisager de consulter un médecin interniste, spécialiste de la médecine interne qui aura une vision plus globale que le spécialiste d’un organe mais sera plus spécialisé que le médecin généraliste

Nous espérons qu’une solution durable vous soit rapidement proposée afin de vous soulager et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions