septembre

Peut-on opérer une scoliose à 40 degrés

Question

Bonjour, j'ai 35 ans et voilà j'ai découvert il y a 2 ans que j'ai une scoliose déviée à 40 dégrés voir plus et me mère, étant petite, n'a jamais rien fait. Le souci c'est que maintenant je souffre. J'ai des disques du haut de la colonne écrasés, ce qui a provoqué de l'arthrose et des disques d'en bas qui sont luxés et depuis 3 mois je souffre d'une sciatique lombalgie aiguë et constante. J'en peux plus, est-ce qu'il y aurait un moyen pour ça, car j ai pas envie de supporter d'autres sciatiques dans les années à venir. Donc je demande si il y a possibilité d'opérer pour reprendre un travail et plus avoir de douleurs. Merci.

Réponse

Bonjour,

Vous souffrez d’une scoliose aggravée de douleurs discales et lombaires et vous vous demandez si vous pouvez vous faire opérer.

Tout d’abord, nous vous invitons à lire le dossier complet : Scoliose, quand la colonne s’affole du site Allo docteurs dont les directeurs éditoriaux sont les Drs Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes. Nous vous recommandons la lecture du chapitre Se faire opérer d’une scoliose et du chapitre En savoir plus.
http://www.allodocteurs.fr/maladies/os-et-articulations/scoliose/maladies-os-et-articulations-scoliose-scoliose-quand-la-colonne-s-affole_160.html

Vous vous demandez si l’on peut opérer une scoliose déviée à 40 degrés. Voici la réponse du Pr Pierre Guigui, chirurgien orthopédiste :
« À quel degré de courbure opère-t-on pour stabiliser la colonne avec des tiges et quels sont les risques de l'opération ?
Il y a beaucoup de paramètres et ce n'est pas les seuils angulaires qui font que l'on va opérer un patient. Il est important de bien le comprendre. Si le profil est vraiment très moche, s'il y a des zones de cyphose en thoraco-lombaire par exemple... ce sont des indications à un traitement chirurgical. Ce n'est pas uniquement l'angulation qui compte."
http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-scoliose-sur-quels-criteres-decide-t-on-d-operer-_15594.html

En complément, le résumé d’un chapitre du Traité sur l’appareil locomoteur, intitulé le « Traitement de la scoliose idiopathique de l'adulte » de l’Encyclopédie médico-chirurgicale des éditions Elsevier-Masson, confirme  les propos du Pr Guigui :
« […] Sur le plan thérapeutique, le traitement conservateur a toujours sa place : il comprend le traitement médical appliqué à une lombalgie banale, la rééducation, et dans les cas les plus sévères l'orthopédie conservatrice. La chirurgie, pratiquée après un bilan anesthésique complet et une description complète et éclairée des avantages et risques au patient, comprend un temps de libération entre les vertèbres antérieures ou/et postérieures, une instrumentation elle aussi antérieure ou/et postérieure avec greffe osseuse. Les indications dépendent essentiellement de l'âge de l'adulte, de la topographie de la déformation et des signes d'appel sur lesquels on veut agir (rachialgie, déséquilibre, radiculalgies). Les résultats doivent être évalués grâce à des scores en cours de validation. Le taux des complications n'est pas négligeable : elles sont dominées par l'infection, la pseudarthrose et les dos plats postopératoires qui peuvent conduire à des chirurgies complexes de reprise avec ostéotomies. »
http://www.em-consulte.com/article/11597/scoliose-idiopathique-de-l-adulte

En tant que service documentaire, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. Seul le spécialiste qui vous suit peut vous indiquer si l’opération peut s’avérer bénéfique au vu de votre dossier médical. Nous vous conseillons donc de vous adresser à lui pour plus de précisions.

Nous nous tenons à votre disposition pour toute nouvelle recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions