septembre

La boisson d'aloé vera

Question

Bonjour, Je suis enceinte de 9 semaines et j'ai bu 2 litres de la boisson "Aloé Vera" je ne savais pas que c'était interdit aux femmes enceintes. Que dois-je faire, j'habite à Montréal et c'est tellement compliqué de parler à un médecin ici, je panique on m'a dit que ça causait des malformations. Merci de me répondre

Réponse

Bonjour,

Vous avez consommé une boisson à base d’aloe vera contre-indiquée chez la femme enceinte alors que vous êtes à 9 semaines de grossesse. Vous avez des difficultés pour en parler à un médecin et vous craignez des complications de type malformations du fœtus.

En effet, la grossesse est une contre-indication à la prise d’aloe vera comme le précise :

- le site Eurekasanté (site des éditions Vidal, l’une des références dans l’information sur les produits de santé) :« Aloès, grossesse et allaitementLe latex séché d’aloès ne doit pas être pris pendant la grossesse. Les femmes qui allaitent doivent également s’abstenir d’en prendre, les substances actives de l’aloès passant dans le lait en petites quantités. L’application locale de gel d’aloès pendant la grossesse ou l’allaitement est possible, si l’on évite toute application sur le mamelon. »
www.eurekasante.fr/parapharmacie/phytotherapie-plantes/aloes-barbadensis-vera-capensis.html

- le site québécois Passeport santé (rédigé par des professionnels de santé qui souhaitent rendre accessible au plus grand nombre une information de qualité) :
« Contre-indications
-
Comme tous les laxatifs stimulants, le latex d'aloès est contre-indiqué en cas de douleur abdominale d'origine inconnue, de grossesse, d'obstruction intestinale, d'inflammation intestinale aiguë, d'appendicite, d'ulcère, de troubles rénaux, de maladies cardiaques, de nausées ou de vomissements. »
www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx

Le Centre de référence sur les agents tératogènes [qui entraine une perturbation du développement embryonnaire ou foetal indique au sujet de l’aloès:
« Il n’y a pas de donnée publiée chez des femmes exposées en cours de grossesse à l’aloès, au boldo et au cascara, mais aucun élément inquiétant n’a été rapporté à ce jour. »
http://www.lecrat.org/articleSearch.php3?id_groupe=12

En tant que centre de documentation, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse.

Vous soulevez la difficulté d’en parler à un médecin, nous vous conseillons d’utiliser DocteurClic, service complet d'information et d'accompagnement médical en ligne, conçu par des médecins, pour répondre à vos questions et vous aider à gérer votre santé.
Vous pouvez poser votre question à un médecin généraliste ou un gynécologue :
http://www.docteurclic.com/specialistes/nos-specialistes.aspx

Nous espérons que ces éléments d’information vous seront utiles et nous restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

 

Retour à la liste des questions