novembre

Régénération du nerf optique

Question

Recherche sur la régénération du nerf optique dans le glaucome chronique.

Réponse

Bonjour,

Vous cherchez de la documentation sur la recherche au sujet de la régénération du nerf optique dans le glaucome chronique.

En premier lieu, nous vous proposons tout d’abord sur le site de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), un dossier d’information sur le glaucome réalisé en collaboration avec le Pr. Christophe Baudouin (jan. 2013) :
« La recherche progresse :
[…]
Améliorer la tolérance aux traitements disponibles
Les médicaments sont le plus souvent efficaces pour abaisser la pression intraoculaire mais ils s’accompagnent la plupart du temps d’effets indésirables liés à la présence de conservateurs destinés à retarder la contamination de la solution après son ouverture. Ces composants entrainent un risque d’inflammation, de rougeur et de sécheresse oculaire. De récents travaux de toxicologie ont permis d’identifier les substances en cause et d’en tester de nouvelles pour permettre aux industriels de proposer des collyres mieux tolérés, notamment parmi ceux à base de prostaglandines.
Une nouvelle classe thérapeutique en cours d’évaluation
Maintien d’un réseau normal de cellules ganglionnaires après traitement par antagoniste de CXCR3
Une équipe de l’Inserm a récemment montré que le glaucome est associé à une inflammation locale induite par une molécule particulière
.
En bloquant l’action de cette molécule chez des rats présentant une hypertonie oculaire, les chercheurs sont parvenus à restaurer l’écoulement normal de l’humeur aqueuse, à diminuer la pression intraoculaire et à protéger la fonction visuelle de ces animaux.
Ces résultats très prometteurs ouvrent la voie à l’évaluation d’un nouveau traitement chez l’homme.
Réparer le nerf optique : Le traitement du glaucome repose aujourd’hui sur l’abaissement de la pression intraoculaire, mais il ne permet pas encore de préserver ou de réparer directement le nerf optique. Plusieurs équipes de recherche travaillent dans ce sens. Elles ont déjà montré de façon expérimentale que certaines molécules présentent un potentiel neuroprotecteur. Parmi ces molécules, les alpha-2 agonistes, qui stimulent des molécules protectrices et favorisent la sécrétion de facteurs neurotrophiques, sont déjà commercialisés comme collyre antiglaucomateux. Les antagonistes des récepteurs du glutamate sont également très prometteurs, mais la démonstration de leur efficacité clinique n’a pas encore été faite. »
http://www.inserm.fr/thematiques/neurosciences-sciences-cognitives-neurologie-psychiatrie/dossiers-d-information/glaucome
A noter, la conférence du cycle Santé en questions : Bien voir, recherche et espoirs
http://www.inserm.fr/conferences-citoyennes-sante-en-questions/re-voir-les-conferences-passees/bien-voir-recherche-et-espoirs

Une autre piste de recherche s’oriente vers la protéine oncomoduline. Voici trois articles du Dr. Larry Benowitz, chirurgien ophtalmologiste à l’Université d’Harvard :

- sur MEDLINE : base de données bibliographique multilingue produite par la National Library of Medicine :
   1)  In Brain Nerve. (2014 Mar; 66(3):265-72): [Reinnervation of central visual areas and recovery of visual functions following optic nerve regeneration in adult mice]. /Koriyama Y1, Kurimoto T, de Lima S, Benowitz L.
Abstract
« The optic nerve has been widely studied in search for insights into mechanisms that suppress or promote axon regeneration after injury. Like other CNS neurons, adult retinal ganglion cells (RGCs) normally fail to regenerate their axons after optic nerve injury. Recent studies have identified molecular pathways able to allow partial regeneration of damaged RGCs axons in mature rodents; however, it is still unknown, whether regrowing optic axons can re-enter the brain in large numbers, innervate the correct target areas, and thus restore vision
. [...]»
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24607951
[…] Des études récentes ont identifié les voies moléculaires capables de permettre la régénération partielle des axones endommagés de CGR chez des rongeurs adultes ; Cependant, on ne sait pas encore, si les axones optiques régénérés peuvent réintégrer le cerveau en grand nombre, innerver les zones cible correctement et ainsi restaurer la vision.]

  2) In Journal of Neuroscience. (2013 Sep 11;33(37):14816-24) : Neutrophils express oncomodulin and promote optic nerve regeneration / Kurimoto T1, Yin Y, Habboub G, Gilbert HY, Li Y, Nakao S, Hafezi-Moghadam A, Benowitz LI.
Abstract
« […] These data provide the first evidence that neutrophils are a major source of Ocm and can promote axon regeneration in the CNS. »
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24027282

3) In International Review of Neurobiology (2012;106:153-72.) : Combinatorial therapy stimulates long-distance regeneration, target reinnervation, and partial recovery of vision after optic nerve injury in mice de Lima S1, Habboub G, Benowitz LI.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23211463

A la lecture de ces articles, on comprend que les recherches sont encore au stade expérimental et seulement testées sur les animaux. Mais la voie semble ouverte pour que les mêmes résultats soient aussi obtenus sur des êtres humains.

Concernant plus particulièrement le glaucome chronique, voici un cours en ligne destiné à l’enseignement ophtalmologique réalisé par la Faculté de médecine Pierre et Marie Curie :
http://www.chups.jussieu.fr/polys/ophtalmo/POLY.Chp.17.html

Nous espérons que ces éléments d’information vous seront utiles et vous permettront de mieux connaître l’état de la recherche. Bien entendu, nous restons à votre disposition pour toute question documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions