juillet

Renseignements traitement cancer métastasique

Question

Bonjour, J'aimerais connaître s'il y a un autre traitement après le cancer de la vessie (retirée), plusieurs métastases dans l'organisme et en particulier aux poumons. Échec total avec plusieurs chimio et traitement de l'immunothérapie. Avez vous d'autre traitement merci à tous.

Réponse

Bonjour,

L’un de vos proches a été traité pour un cancer de la vessie et souffre de métastases notamment pulmonaires. Vous cherchez à savoir s’il existe d’autres traitements en dehors de la chimiothérapie et l’immunothérapie qui se sont révélées inefficaces.

Voici les informations que nous avons pu trouver sur le site de l’Institut national du cancer (Inca) à propos des métastases pulmonaires et leur prise en charge thérapeutique :
« Les métastases pulmonaires ou cancers secondaires du poumon apparaissent lorsqu'un cancer qui a pris naissance ailleurs dans l'organisme se propage aux poumons. Les métastases sont des tumeurs secondaires qui peuvent se développer dans un autre organe à partir de cellules cancéreuses issues de la tumeur primitive.
Elles se disséminent (c'est-à-dire se répandent) le plus souvent par la circulation sanguine. Elles se diffusent aussi par le système lymphatique mais de façon moins importante.
Tout cancer peut être à l'origine d'une localisation secondaire au niveau des poumons. Cependant certains cancers primitifs ont une propension plus élevée que d'autres à métastaser dans les poumons. Il s'agit : des cancers du sein, du côlon, de la prostate, du pancréas, du rein, de la thyroïde, de l'estomac, des mélanomes, de l'ovaire, des sarcomes.
Les métastases pulmonaires se forment le plus souvent dans la partie extérieure du poumon, sous la plèvre.
Le choix du traitement est fonction de la tumeur primitive. Il s'agit le plus souvent d'un traitement par voie générale comme la chimiothérapie. Pour connaître plus précisément les traitements des métastases pulmonaires, reportez-vous aux fiches consacrées au cancer primitif dont elles sont issues.
http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-poumon/Les-tumeurs-du-poumon/Metastases-pulmonaires

Pour faire suite à ce qui est dit précédemment, nous vous invitons à lire cette page sur les traitements des cancers de vessie métastatiques :
« Si le cancer a formé des métastases à distance de la vessie, la chimiothérapie est le traitement principal. Vous n'avez pas d'opération.
Le protocole le plus fréquemment utilisé pour un cancer métastatique repose sur le cisplatine, associé à trois autres médicaments : méthotrexate, vinblastine, doxorubicine, protocole abrégé en M-VAC. Un autre protocole qui combine gemcitabine et cisplatine peut également vous être proposé.
Un scanner du thorax, de l'abdomen et du pelvis est réalisé deux mois après le début de la chimiothérapie pour contrôler la réaction des cellules cancéreuses au traitement.
Si le premier traitement n'apporte pas l'effet escompté et que la maladie progresse, une nouvelle association de médicaments avec des mécanismes d'action différents vous sera proposée. On parle alors de chimiothérapie de deuxième ligne.
S'il s'avère que la maladie se stabilise, si la douleur doit être atténuée ou certains symptômes soulagés, une chirurgie ou une radiothérapie des métastases peuvent vous être proposées
. Une opération visant à enlever la vessie est exceptionnelle.
Enfin, une radiothérapie palliative peut être mise en place en fonction des symptômes présentés. »
http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-de-la-vessie/Les-traitements-des-cancers-de-vessie-metastatiques

Le site universitaire InfoCancer, financé par l'association sans but lucratif ARCAGY-GINECO informe également sur les traitements des cancers métastatiques de la vessie :
« LES FORMES MÉTASTATIQUES
Le contexte
Au moment du diagnostic, 25 % des tumeurs urothéliales infiltrent le muscle vésical et même si elles sont confinées à l’organe, 20 à 40 % des patients vont rechuter et 5 % sont métastatiques d’emblée.
En première ligne
Au stade localement évolué ou métastatique, le meilleur traitement reste en premier lieu la chimiothérapie à base de cisplatine.
Le protocole standard de traitement de première ligne est le M-VAC (methotrexate, vinblastine, doxorubicine, cisplatine). Le cycle de traitement est répété toutes les 4 semaines pour une durée de 4 à 6 mois.
Le taux de réponse à cette chimiothérapie est de l'ordre de 75 %.
En deuxième ligne
Il existe des options lorsque celle-ci peuvent être utilisées.
Dans ce cas on peut vous proposer une monothérapie ou la vinflumine qui est un alcaloïde dérivé de la pervenche.

http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/rein-et-voies-urinaires/cancer-vessie/traitements/les-strategies-de-traitement.html

Un peu plus généraliste, un dossier sur Allodocteurs, un site d’information médicale expliquée par des docteurs en médecine et professionnels de santé, expose le phénomène des métastases et évoque les différents traitements selon la localisation de la tumeur :
Métastases, le cancer propagé
http://www.allodocteurs.fr/maladies/cancer/metastase/metastases-le-cancer-propage_4161.html

Pour conclure, nous vous donnons les coordonnées du comité départemental de la Ligue contre le cancer dans votre région qui peut vous aider, vous ou votre proche :
Ligue contre le cancer
Rue Delpech
Résidence Saint-Martin
80000 Amiens
Permanence : lundi mardi jeudi vendredi 8h30- 12h30 /13h30 - 16h30
Tél : 03 22 45 37 37 / 03 22 49 72 45
cd80(at)ligue-cancer.net

En tant que centre de documentation, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse.
Nous espérons que ces informations vous seront utiles et faciliteront le dialogue avec les médecins qui suivent votre proche.

Bien à vous,

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions