Cité de la santé

Information conseil et documentation

Questions-santé 2016 - août

Titre de la question Lyme-test Allemand
Question Bonjour, Je cherche pour ma meilleure amie un medecin spécialisé sur la détection de la maladie de Lyme à Nantes. J'ai lu dans vos questions/réponses qu'il fallait se renseigner auprès du service infectieux du CHU de Nantes ... Ma question est ... À qui doit-on s'adresser pour passer le test ALLEMAND de la maladie de Lyme à Nantes ? Merci d'avance pour votre réponse.
Réponse

Bonjour,

Vous cherchez un médecin spécialisé sur le dépistage de la maladie de Lyme à Nantes et vous vous demandez à qui s’adresser pour faire passer le test « allemand ».

Nous n’avons pas trouvé d’informations spécifiques sur un test « allemand ». .En revanche il semble que les normes de dépistage de la maladie de Lyme soient différentes dans les laboratoires allemands. Ainsi un test jugé négatif en France pourra être reconnu comme positif en Allemagne. 

C’est ce qu’indique notamment le site personnel d’un malade :
« […] Un autre problème préoccupant est que les laboratoires français (suivant les directives des autorités de santé) ne pratiquent pas les tests permettant de déceler au mieux la borréliose. Ils ne font que le test classique qui détecte, au mieux, la borréliose en phase aiguë, avec infection récente provoquant une hausse importante des anticorps au bout de 4 à 6 semaines environ (tests "ELISA" ou équivalent ELFA, CLIA,...). Il existe un test de dépistage plus performant en ce qui concerne la borréliose chronique, selon la méthode "Western Blot" (l'un des meilleurs tests à ce jour serait celui de la marque "All-Diag" ou "Mikrogen"). Ce test est prescrit en 2e intention, uniquement si le premier test est positif. Il s'agit d'un test automatisé, dont la fiabilité est là aussi loin d'être parfaite, mais il est déjà beaucoup plus sensible et plus précis. Un laboratoire français formé aux techniques allemandes de dépistage a utilisé ce test avec une méthode de lecture plus poussée au microscope. Aussi incroyable que cela puisse paraître, ce laboratoire [situé à Strasbourg] a subi les foudres des référents nationaux de la Borréliose qui ont réussi à faire interdire cette méthode plus poussée (donc plus fiable) de dépistage et à faire fermer le laboratoire ! Voir la page "Presse",  les articles de 2012, pour plus d'infos à ce sujet.
Il existe aussi une polémique sur les seuils de positivité qui diffèrent d'un pays à l'autre. Le même problème existe pour le Sida, une sérologie identique sera considérée comme "positive" dans certains pays et "négative" dans d'autres, uniquement pour des questions de "seuils". »
http://www.lyme-sante-verite.fr/La_maladie.B.htm#La_maladie.B

Dans une interview au magazine Le Point, le Pr Perronne (Chef du Service des maladies infectieuses de l’Hôpital de Garches) confirme la différence de seuils de positivité selon les pays :
« L'État en fait-il assez ?
On avance à deux à l'heure, alors que Lyme est officiellement reconnu comme zoonose prioritaire ! Les recommandations du HCSP ne sont toujours pas suivies, le nombre de malades de Lyme non traités ne cesse d'augmenter. Nous sommes obligés de refuser des patients désespérés tous les jours par dizaines à Garches. De plus en plus de Français se tournent même vers d'autres pays pour se soigner, comme l'Allemagne, où les médecins sont plus libres dans la prescription d'antibiotiques, où sont autorisés des tests un peu plus sensibles. Alors que nous dépistons en France 27 000 cas par an, ils en dépistent plus de 100 000 en Allemagne. Comme si les tiques s'arrêtaient à la frontière…[…] »
http://www.lepoint.fr/sante/la-maladie-de-lyme-est-sous-diagnostiquee-en-france-25-02-2016-2020887_40.php

Un article d’Allo docteurs (émission sur la santé de France2) précise également la différence de procédure du test en Allemagne :
« […]  Pour autant il ne faut pas écarter le dépistage par le sang, ces tests sont à prendre en compte dans un diagnostic plus global de la maladie. Selon l'Institut national de Veille Sanitaire (InVS), 27.000 nouveaux malades de Lyme sont détectés chaque année. Un chiffre sous estimé selon certains experts car en Allemagne, où les tests contiennent les cinq souches de borréliose, le chiffre monte à 80.000. »
http://www.allodocteurs.fr/maladies/maladies-infectieuses-et-tropicales/tiques-et-maladie-de-lyme/maladie-de-lyme-des-tests-diagnostiques-decries_14389.html

En complément, voici un article posté par l’Association Lyme sans frontières sur le blog du Sénat qui souligne la fiabilité du test Western Blot Mikrogen :
« Concernant le test Western Blott Mikrogen,, il « a, quant à lui,  été utilisé 500 000 fois en 2011 en Allemagne, et est reconnu actuellement comme le meilleur outil diagnostic en la matière. Il est à noter que ce test a été adopté et recommandé par le CDC d'Atlanta. Sa sensibilité est de 100% et sa spécificité de 92,5%, sa fiabilité de 99,5% selon le Professeur Ulrich de l'université de Munich, expert indépendant près des autorités sanitaires allemandes et mondialement reconnu. » (pp. 9-10)
http://blogs.senat.fr/maladies-emergentes/files/doc-Lyme1.pdf

D’après nos recherches, un seul laboratoire, parisien, indique pratiquer le test Western Blot Mikrogen. Cependant, votre amie pourra demander au centre expert auquel elle s’adressera quel type de test Western Blot il utilise, si cela s’avère nécessaire.

Le service de maladies infectieuses et tropicales du CHU de Nantes n’est pas spécialisé dans la prise en charge de la maladie de Lyme :
« Outre la pathologie infectieuse polyvalente, le service de maladies infectieuses et tropicales est le centre de référence régional pour la prise en charge de l'infection à VIH et pour le suivi de l'antibiothérapie des infections osseuses sur matériel chirurgical, et offre des consultations dédiées spécifiquement à la prise en charge des infections sur pied diabétique, des infections ostéo-articulaires, des hépatites virales chroniques, des pathologies infectieuses au retour des voyages tropicaux. »
http://www.chu-nantes.fr/maladies-infectieuses-et-tropicales-consultations-specialisees-2642.kjsp

Cependant, votre amie peut contacter ce service afin de savoir s’ils ont des spécialistes capables de diagnostiquer la maladie de Lyme et de procéder aux tests biologiques appropriés.

En cas d’absence de prise en charge à Nantes, nous lui suggérons de contacter le CHU de Rennes qui est le centre spécialisé le plus proche de Nantes :
CHU : Laboratoire de parasitologie–mycologie
Dr Brigitte Degeilh (en tant que membre du comité d’experts Conf. Borréliose)
https://www.chu-rennes.fr/je-cherche/services-348/laboratoire-de-parasitologie-mycologie-16.html?cHash=d2811520060a9b146950bb56ec6173c2

CHU Rennes/ Service des maladies infectieuses et médecine tropicale
« Recours hautement spécialisé en Maladies infectieuses et maladies tropicales, l'expertise du service inclut l'endocardite, les infections de l'immunodéprimé, et les bactéries multi-résistantes dont la tuberculose, le paludisme, les infections ostéoarticulaires complexes (CRIOGO). Le service est référent dans la prévention et le traitement des infections liées aux soins, du VIH/SIDA, des infections émergentes, et du bon usage des antibiotiques. »
https://www.chu-rennes.fr/je-cherche/services-348/maladies-infectieuses-et-medecine-tropicale-57.html?serviceIdService=57&diseaseNameService=Maladie+de+Lyme&no_cache=1#tab3

Nous espérons que ces éléments de réponse seront utiles à communiquer à votre amie et nous nous tenons à votre disposition pour toute nouvelle recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut