septembre

Embolie pulmonaire

Question

Bonjour, Ma maman, 83 ans, vient d'avoir une embolie pulmonaire, mise sous coma artificiel. Il arrête les sédatifs mais ne nous donne pas des signes de réveil. Elle a eu une crise épileptique (tremblement des membres) etc... Aujourd'hui ses pulsations augmentent de 75 à 105. A l'écoute de ma voix elle tire la langue et l'a refait toujours en la stimulant. Ma question : quelles sont les chances de réveil et quels sont les signes ?!??

Réponse

Bonjour,

Votre mère a été plongée dans un coma artificiel en raison d’une embolie pulmonaire et vous souhaitez connaître les signes annonciateurs de son réveil et ainsi que l’évolution de son état de santé.

A titre d’information générale, nous vous proposons de consulter deux dossiers sur le coma dans lesquels vous trouverez notamment les raisons pour lesquelles on place les patients dans un coma artificiel :

- dossier du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV de Lausanne) :
« Mieux comprendre le coma
Pour beaucoup d'entre nous, le coma reste mystérieux. Le Pr. Mauro Oddo, médecin adjoint au Service de médecine intensive adulte, lève le voile sur cet état qui soulève bien des questions.
[…]
Parfois le coma est artificiel. Est-ce qu’on le contrôle mieux quand il est induit?
L’état de coma «artificiel» est engendré par des médicaments sédatifs, tels que le midazolam ou le propofol. Il permet de «mettre le cerveau au repos». C’est un des traitements de base, surtout en cas de coma post-traumatique ou d’oedème cérébral risquant de provoquer une hypertension intracrânienne. Comme c’est un coma induit, il est par définition mieux contrôlé. Toutefois, plonger le cerveau dans un coma pharmacologique n’est pas sans conséquence, même s’il s’avère parfois indispensable pour protéger le cerveau en phase aiguë. »
http://www.chuv.ch/soinsintensifs/sia-coma

- dossier rédigé par la rédaction d'Allodocteurs.fr (novembre 2010)
« Coma : pourquoi fait-on dans l'artificiel ?
Qu'est-ce que le coma artificiel ?
Les réponses avec le Pr. Alain Cariou du service de réanimation médicale à l'hôpital Cochin Saint-Vincent-de-Paul :
"C'est vrai que dans la pensée commune, le mélange des deux est extrêmement courant. Le coma généré par la lésion cérébrale est souvent confondue effectivement avec le coma que les médecins ont besoin d'entretenir voire de provoquer parfois, pour pouvoir justement continuer les soins qui sont parfois des soins insupportables, douloureux et qui ne pourraient pas être réalisés chez un patient éveillé.
"L'autre chose est qu'on sait que les médicaments qui maintiennent les patients endormis ont parfois par eux-mêmes des vertus qui sont parfois protectrices sur le plan cérébral. Par exemple, on soigne beaucoup de patients qui ont fait un arrêt cardiaque, on sait que pour pouvoir faire le traitement qui est le plus important dans ce cas-là, qui consiste à les refroidir, bien évidemment, on est obligé de les garder endormis. Pour garder les patients endormis, on provoque un coma qu'on peut qualifier d'artificiel."
http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-coma-pourquoi-fait-on-dans-l-artificiel-_2938.html

Concernant le réveil des patients placés dans le coma, voici ce que l’on peut lire sur un site suisse Planète santé (dont l’information est indépendante de l’industrie et des assurances et dont les contenus sont validés par des médecins et rédigés par des journalistes scientifiques) :
« La sortie du coma passe par la stimulation des sens (mise à jour 17/04/14)
« […]
Dans presque tous les cas, le coma, provoqué ou accidentel, ne se dissipe que lentement. «Les cellules du cerveau se remettent progressivement à fonctionner, explique le Pr Marc Levivier, neurochirurgien au CHUV, et les transmissions entre elles reprennent. Cela se fait petit à petit, un peu comme un bras insensible se réveille après que l’on s’était endormi dessus.»
Il existe des critères précis pour mesurer les stades de ce réveil (voir infographie). La personne peut-elle tousser ? Avale-t-elle ? Peut-elle respirer sans assistance ? Serrer la main ou entendre ? «Personne ne se réveille d’un coup, comme dans un film hollywoodien, prévient le Pr Schnider. Le réveil du coma s’annonce par des petits signes, comme ouvrir les yeux ou faire une grimace sur commande. Avec le temps, ces réactions deviennent de plus en plus reproductibles, jusqu’à ce qu’une véritable interaction s’installe. Le patient a certes besoin de stimulation, mais aussi de beaucoup de repos. On ne peut pas forcer les choses.» […] »
http://www.planetesante.ch/Magazine/Autour-de-la-maladie/Traumatisme-cranien/La-sortie-du-coma-passe-par-la-stimulation-des-sens

En tant que service de documentation nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et vous conseillons d’interroger l’équipe qui s’occupe de votre mère et qui sera la plus à même de vous apporter des éléments de réponse adaptés à son état de santé.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions