octobre

Fourmillements

Question

Bonsoir, J'ai eu le chikungunya en 2014 et depuis dimanche les symptômes reviennent : articulations douloureuses et gonflées (genoux et mains), de plus j'ai des fourmillements dans les mains tous les matins. Mes poignets et genoux sont douloureux. Le chikungunya peut-il revenir comme ça ? Une pharmacienne me dit qu'on l'a à vie et que dès qu'on est fatiguée, ça peut revenir ? Vrai? Merci. Cordialement.

Réponse

Bonjour,

Vous nous décrivez vos symptômes et nous demandez s’il pourrait s’agir d’une récidive de chikungunya.

Nous vous proposons les informations que nous avons pu trouver à ce sujet sur le site de l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) :
« Des formes chroniques chez de nombreux patients
Si l’évolution de la maladie est souvent favorable et sans séquelle, l'infection peut néanmoins  évoluer vers une phase chronique, marquée par des douleurs articulaires persistantes.
On parle de phase aiguë du chikungunya jusqu’au 21ème jour après le début des symptômes, de phase post-aiguë jusqu’à 90 jours, puis phase chronique au-delà du troisième mois révolu. Les raisons de la persistance des symptômes qui caractérise cette dernière phase ne sont pas connues. Il pourrait s’agir de séquelles liées aux dégâts causés par le virus, ou encore de la persistance de substances virales, avec inflammation chronique dans les articulations.
La chronicisation de la maladie s’observe en particulier chez les plus de 40 ans, chez ceux qui ont des antécédents de maladies articulaires ou encore ceux qui ont présenté une fièvre élevée pendant plus de sept jours. Une étude menée après l’épidémie de 2005-2006 à la Réunion décrit ces facteurs de risque et montre que deux ans après le début de leur infection, plus de la moitié des patients (55%) ne sont pas totalement guéris et ont une qualité de vie détériorée, avec des douleurs persistantes ou survenant par poussées. Une situation qui nécessite une prise en charge pluridisciplinaire (kinésithérapie, traitements médicamenteux) et peut générer des syndromes dépressifs. »
http://www.inserm.fr/thematiques/immunologie-inflammation-infectiologie-et-microbiologie/dossiers-d-information/chikungunya

En tant que service de documentation nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. C’est pourquoi nous vous conseillons [donc] de prendre rendez-vous avec votre médecin traitant qui pourra vous faire un examen clinique et prescrire d’éventuels examens complémentaires afin de déterminer l’origine de vos douleurs.

Nous nous tenons à votre disposition pour toute nouvelle recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions