Ressources

Autour du jeu vidéo

Cérémonie des Ping Awards 2017

La cérémonie des Ping Awards 2017

C'est devant une salle comble (plus de 380 personnes dans l'auditorium de la Cité des sciences et de l'industrie) que les membres du jury des Ping Awards 2017 ont récompensé la fine fleur de la création française de jeux vidéo.

La cérémonie animée par Bertrand Amar a été ponctuée de reportages sur la réalité virtuelle et de performances artistiques. C'est ainsi que le compositeur Arnaud Roy (aussi connu sous le pseudonyme FlybyNo) est venu interpréter à la harpe deux titres du jeu vidéo Endless Legend, récompensé en 2014 du Ping de la meilleure bande son.

Les artistes de Children of Darklight ont littéralement "ébloui" les invités d'un spectacle de Light Painting sur le thème des jeux vidéo. Enfin, le dessinateur Alteau a croqué en direct les célébrités - réelles comme virtuelles - primées lors de cette 5e cérémonie des Ping Awards.

Primés et remettants

  • Le Ping du meilleur jeu sur plateforme mobile a été remis par Mickael Newton (Loisirs Numériques, Ubisoft) à "Krosmaga" d'Ankama.
  • Le Ping du meilleur scénario a été remis par Jay Grouard (journaliste) à "Ana the Game" de Almost Game Studio.
  • Le Ping du meilleur jeu de sport a été remis par Olivier Bellelle (Au-delà du Virtuel) à "WRC7" de Kylotonn édité par Bigben Interactive.
  • Le Ping du meilleur jeu étudiant a été remis par Daniel Ichbiah (écrivain, journaliste) à "Impulsion" de l'IIM.
  • Le Ping du meilleur jeu sur ordinateur a été remis par Marie-Pierre Bouvet (Ministère de l'économie et des finances - Direction Générale des Entreprises) à "Dishonored : La mort de L'outsider" d'Arkane Studio édité par Bethesda Softworks.
  • Le Ping spécial du jury a été remis par Slimane-Baptiste Berhoun (réalisateur, scénariste, écrivain et acteur) à "Another Lost Phone" d'Accidental Queens édité par Plug-in Digital.
  • Le Ping du meilleur jeu international a été remis par Claudius Erhardy (Respect Zone) à "The Legend of Zelda : Breath of the Wild" de Nintendo.
  • Le Ping des meilleurs graphismes a été remis par Arnaud de Keyser (Jeux Vidéo Magazine) à "Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands" d'Ubisoft.
  • Le Ping du meilleur jeu sur consoles de salon a été remis par Ida Gonthier (l'Info tout court) à "Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle" d'Ubisoft.
  • Le Ping de la meilleure bande son a été remis par Stéphane Singier (FrenchTech, Cap Digital) à "Styx : Shards of Darkness" de Cyanide édité par Focus Home Interactive.
  • Le Ping du meilleur jeu indépendant a été remis par Frédérick Raynal (créateur de jeux) à "Splasher" de Spashteam édité par Plug-in Digital
  • Le grand prix a été remis par Emmanuel Forsans (AFJV) à "Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle" d'Ubisoft.

Revoir la cérémonie

Retour en haut