Ressources

Autour du jeu vidéo

Fiche détaillée d'un jeu

Dans la recherche contre le cancer, l'utilisation des nanoparticules est une piste de traitement sérieuse. Nanodoc propose au joueur de développer un traitement sur cette base pour éradiquer des tumeurs. Le point intéressant, c'est que les résultats obtenus par les joueurs peuvent servir à l'élaboration de véritables traitements...

Voir le jeu

Notre avis

A la manière de Fold it, Nanodoc est un jeu basé sur le crowdsourcing, c'est à dire que les résultats de tous les joueurs sont analysés et peuvent servir à faire avancer le combat contre le cancer. En effet, le jeu a été développé entre autres par le Koch Institute, un centre de recherche sur le cancer du MIT, dans le but d'expérimenter sur ce type de traitements.

Concrètement, le jeu est très simple dans son principe : le joueur doit créer une nanoparticule, et l'injecter à un patient pour détruire les cellules cancéreuses. Là ou l'affaire se corse, c'est que bon nombre de paramètres doivent être pris en compte : par exemple, quel type de nanoparticule choisir ? Quelle concentration doit-on injecter pour tuer les tumeurs sans détruire les cellules saines ? En effet, on peut agir sur la taille des nanoparticules injectées, déterminer la concentration dans l'injection ; on peut aussi mélanger plusieurs types de nanoparticules à des concentrations différentes dans la même injection, afin d'affiner les effets du traitement.

Avec tout cela, on se retrouve au final avec un jeu qui demande pas mal de réflexion. Si on peut s'en sortir en tâtonnant au début, Nanodoc devient assez vite exigeant. Heureusement, un assez long tutoriel au début du jeu aide le joueur à se mettre sur la bonne voie.

En termes de réalisation, on dira que l'on est dans le correct : le jeu est visuellement propre, même s'il n'est pas très beau ; la maniabilité, elle, se résume à du clic sur l'écran de jeu, et tout répond bien. On regrettera quand même la pauvreté de l'interface qui permet de créer ses traitements ; elle aurait gagnée à être plus intuitive. On aurait par exemple aimé ne pas avoir à cliquer un peu partout pour faire apparaître des données importantes, comme la taille des nanoparticules employées ; sans être vraiment une gêne, le fait de ne pas avoir toutes les infos sous les yeux à chaque instant nuit un peu à la fluidité et à la simplicité de l'ensemble.

 

Il n'empêche, Nanodoc est tout de même un excellent jeu de réflexion. Et si en plus, on peut contribuer à la recherche contre le cancer en y jouant, il n'y a plus de raisons de ne pas y jouer !

Informations techniques Plateforme(s) 
Navigateur 
Langue(s) du jeu 
Anglais 

Informations pédagogiques Thématique(s) principale(s) 
Médecine 
Thématique(s) secondaire(s) 
Recherche contre le cancer, nanoparticules 
15 ans et plus  
Autres informations Prix 
Gratuit 
Année de parution 
2013 
Temps d'appropriation du jeu 
30 min 
Outils de création de niveaux, de cartes, de mods 
non 
 

L'évaluation du jeu

Grille 1 - Viabilité Thématique 1  Interface 1    Objectif / But 1  Compréhension du gameplay 1  Total 4/5  
Grille 2 - Motivation Gameplay 2/3  Progression 3/3  Univers 1/3  Plaisir du jeu 1    Total 7/10  
Grille 3 - Aspects scientifiques Game Based Learning non  Infos utiles au gameplay non  Contenus annexes au jeu oui  Apprentissage par la pratique ludique non   
Retour en haut