Bibliothèque en ligne

Alan Turing

La réhabilitation d'un grand mathématicien

 

 « Nous devrions pouvoir construire des machines qui pensent» Alan Turing

Statue d'Alan Turing
Statue d'Alan Turing | Wikimedia Commons

Grace à une pétition lancée par onze scientifiques, dont le physicien Stephen Hawking, le gouvernement britanique a présenté en 2009 des excuses officielles pour le traitement infligé à Alan Turing, condamné en 1952 à la castration chimique en raison de son homosexualité.

Suite à cette comdamnation Alan Turing s'était suicidé en 1954. Dans la pétition, il est qualifié de "mathématicien le plus brillant de l'époque moderne...dont les découvertes pionnières en informatique sont toujours pertinentes aujourd'hui."

En 2012, la célébration du centenaire de la naissance d'Alan Turing a été l'occasion pour le grand public de le découvrir ou de mieux le connaître.

 

Biographie

Alan Turing est un mathématicien, cryptologue, pionnier de l’informatique, de l’intelligence artificielle et de la morphogenèse en biologie.

Alan Turing âgé de 16 ans | Wikimedia Commons

Alan Mathison Turing naît le 23 juin 1912 à Londres. Son père est administrateur colonial à Madras en Inde. Au Malborough Collège, ses dons hors du commun sont vite reconnus. Adolescent réfractaire à la culture classique, son goût pour les sciences et son homosexualité le marginalisent à la Sherborne School. A 17 ans, Turing comprend les recherches d'Einstein, mais connaît des échecs répétés à ses examens. En 1931, il intègre le King's College de l'Université de Cambridge où il trouve un milieu plus favorable pour étudier les mathématiques.

Diplômé en 1933, Alan Turing a lu les publications de Kurt Gödel et de Von Neumann sur le fondement des mathématiques qui influencent ses travaux,  grâce auxquels il obtient une bourse d'enseignant chercheur en 1935. Il résout le problème de la décision défini par David Hilbert, puis s'inscrit en doctorat de logique mathématique à l'Université de Princeton sous la direction d'Alonzo Church, un logicien américain qui est arrivé aux mêmes conclusions. Il développe dans sa thèse la notion d'hypercalcul et appuie sa démonstration sur une "machine universelle", un ordinateur qui est encore une abstraction. Algorithmes, calculabilité - les concepts de la programmation sont posés et la voie est ouverte aux ordinateurs programmables.

En 1939, Alan Turing revient enseigner à Cambridge où il assiste au cours de Wittgenstein qui prétend dissoudre la logique mathématique ! La Seconde Guerre mondiale éclate et Turing s'engage dans l'armée britannique où il travaille à Bletchley Park au déchiffrement des messages de la marine allemande. Son apport est essentiel, car Turing améliore la "bombe" polonaise, un dispositif qui permet de déchiffrer le code des machines Enigma utilisées par le commandement nazi.  

Après la guerre, Alan Turing travaille au National Physical Laboratory et conçoit un prototype de calculateur électronique, l'ACE ( Automatic Computing Engine), qui prend du retard dans sa réalisation. Aussi il rejoint l'Université de Manchester qui avait construit en 1948 le premier ordinateur programmable opérationnel, le Mark 1. Turing participe à la programmation et se passionne pour l'intelligence artificielle. Il élabore un test qui valide l'intelligence d'une machine, le fameux "test de Turing." Parallèlement, il s'intéresse aux phénomènes de croissance animale et végétale qui le conduisent aux « structures de Turing ».

Elu membre de la Royal Society, Turing éprouve de graves difficultés quand la révélation de son homosexualité provoque un scandale en 1952. C'est un crime pour la justice britannique. Le procès le condamne à la prison. Pour éviter l'enfermement, Alan Turing est contraint d'accepter la castration chimique, mais sa carrière est brisée. Il se suicide à 42 ans en croquant une pomme trempée dans du cyanure le 7 juin 1954.

Documentaires vidéos

001 contre Enigma

En 1939, la guerre des chiffres et des lettres bat son plein. Les sous-marins allemands communiquent en langage codé grâce à leur machine de cryptage Enigma. Le futur père de James Bond, Ian Fleming, met sur pied l'opération Sans pitié pour s'en emparer, mais c'est un échec. C'est finalement Alan Turing, qui en viendra à bout... 

Un épisode de la série Savants & Militaires, par Universcience.tv

 Durée: 3 '18''

Des chercheurs d'aujourd'hui témoignent
Un chercheur de l'INRIA témoigne

Dans le contexte de l'année Turing en 2012, voici une série de témoignages proposée par la web TV Universcience.tv autour de problématiques soulevées par Alan Turing. Avec la participation de chercheurs de l'INRIA : Guillaume Belson, Hugues Berry, Nazim Fatès, Georges Gonthier, Jean-Paul Haton, Marine Minier, Pierre-Yves Oudeyer.

Durée moyenne: 3'00.

Voir la web TV Universcience

Les probabilités selon Alan Turing

Comment prévoir l'imprévisible ? En 1926, Alan Turing comprend le principe d'une expérience aléatoire dont le résultat ou l'issue ne peut pas être déterminé mais dont il peut calculer la probabilité, un nombre toujours compris entre 0 et 1. Mais que se passe-t-il lorsque cette expérience se répète à l'infini ?

Le Modèle de Turing
Alan Turing termine une course en 1946

Le Modèle de Turing, de Catherine Bernstein, nous présente Alan Turing en retraçant sa vie, son oeuvre scientifique et son influence. La rencontre avec des chercheurs des différentes disciplines permet de découvrir peu à peu qui il était, ce qu’il a inventé et l’incidence actuelle de ses recherches.

Durée : 30'00

Voir le film - Le modèle de Turing

 

La machine de Turing réalisée
Détail d'une machine de Turing en Légo | Wikimedia Commons

En 1936, Alan Turing a imaginé un modèle abstrait, la machine de Turing qui est toujours utilisé pour résoudre les problèmes de calculabilité. Des étudiants de Master en informatique fondamentale à l'Ecole Normale Supérieure de Lyon lui ont rendu hommage en réalisant une machine de Turing en Légo donnant vie à cette belle vue de l'esprit.

Durée: 7'00.

Voir le film- La machine de Turing réalisée

 

Emissions de Radio France

L'ordinateur, de Blaise Pascal à Steve Jobs en passant par Alan Turing

L'émission Nouveau Monde du 9.07.2012 retrace succinctement l'histoire de l'informatique et résume l'apport d'Alan Turing. Durée: 2'20

Ecouter l'émission Nouveau Monde

Alan Turing, père fondateur de l'informatique

Cédric Villani, directeur de l'Institut Henri-Poincaré et professeur à l'Université Claude Bernard Lyon 1, rend hommage à Alan Turing, dans l'émission Info-sciences du 20.12.2011. Durée: 5'50'':

Ecouter l'émission Info-sciences

Sélection de sites

Site de l'espace Turing

Espace-turing sur le site de l'Université de Nice Sophia-Antipolis (patrimoine, mathématiques, informatique, calcul scientifique)
www.espace-turing.fr

2012 The Alan Turing Year

Le site célèbre le centenaire de la vie et du travail d'Alan Turing (en anglais)
www.mathcomp.leeds.ac.uk

Docsciences Turing

Dossier en ligne sur Alan Turing réalisé avec l'INRIA ( Institut national de recherche en informatique et automatique)
www.docsiences.fr

Articles sur Alan Turing

Turing, ou la tentation de comprendre.

Article de Paul Jorion, publié dans la revue l'Homme, n°53, janvier-mars 2000. www.lhomme.revues.org

Turing sur le portail Hal-SHS

L'archive ouverte HAL-SHS (Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société) présente de nombreuses contributions sur Alan Turing. A découvrir en tapant "turing" dans le moteur de recherche.
www.halshs.archives-ouvertes.fr

Crédits

 © Bibliothèque des Sciences et de l'Industrie/CSI. ParisMise en ligne : 18 février 2013 | Dernière mise à jour : 13 février 2015 | Réalisation : Jean-Marc Baholet | Droits images :  Wikimedia Commons

Retour en haut