Il semble que la modernité, placée sous le signe des sciences et des techniques, n'ait pas relégué dans le passé les croyances religieuses. Dès le paléolithique, les hommes ont inventé des mythologies et des cosmogonies d'origine, donnant lieu à des rituels, des règles de vie, des cultes funéraires. L'anthropologie, l'ethnologie et la préhistoire peuvent-elles nous éclairer sur les origines , voire les "fondements" des phénomènes religieux? Mythologie, chamanisme ou animisme, quelles sont les fonctions de ses croyances et de ces pratiques? Au-delà des diversités culturelle, y a t-il une armature commune à toutes les religions?

 

Le politico-religieux au fondement des sociétés

Maurice Godelier, anthropologue, directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS)