Septembre 2010

Avec la sortie de son nouvel ouvrage L’autre moi-même, en avant première en France aux Editions Odile Jacob, Antonio Damasio nous livre son tout dernier état de la réflexion sur les mécanismes qui, dans le cerveau, font émerger ce qu’on appelle la conscience. Pourquoi chacun de nous peut-il dire Je? Répondant à cette question, il démontre que la conscience et le soi ne sont pas seulement les produits de ce qu’il y a de plus élaboré, de plus "élevé" dans le cerveau, mais dérivent progressivement de processus cérébraux plus profonds, liés à la motricité et surtout à la régulation vitale élémentaire.

Antonio Damasio, mondialement connu depuis l’immense succès de L’Erreur de Descartes et de Spinoza avait raison, est professeur de neurologie, neurosciences et psychologie. Il est directeur de l'Institut pour l'étude neurologique de l'émotion et de la créativité de l'université de Californie du Sud et également professeur adjoint au Salk Institute de La Jolla.

Répondants :
Sylvie Berthoz

Pascal Sévérac

Séance animée par Sébastien Bohler, rédacteur à la revue Cerveau & Psycho.

Tous publicsMédecine - santé,Sciences et société

 

L’autre moi-même, par Antonio R. Damasio

Antonio Damasio, professeur de neurologie, neurosciences et psychologie, directeur de l'Institut pour l'étude neurologique de l'émotion et de la créativité de l'université de Californie du Sud et également professeur adjoint au Salk Institute de La Jolla.

Sylvie Berthoz, chargée de recherche à l'Inserm, psychologue clinicien à l'Institut mutualiste Montsouris

Pascal Sévérac, agrégé et docteur en philosophie, directeur de programme au Collège International de philosophie et rédacteur en chef de laviedesidees.fr