Conférences
en ligne

Image de soi : le corps sous influences

Le corps et la couleur de la peau révèlent notre identité, parfois à notre insu. Pour nous construire ou échapper à notre condition, nous tentons d’agir sur notre apparence physique. En marquant notre corps, en modifiant notre teint, en ralentissant le vieillissement, nous nous conformons, ou pas, aux modèles imposés par la société.

Avril 2013

Tatouages, piercings… Corps d’adolescents en quête d’identité

Pour se construire, prendre possession de leur existence, les adolescents modifient leur apparence physique à l’aide de marques corporelles. Quelles significations portent ces tatouages ou ces piercings ?

David Le Breton, anthropologue et sociologue, professeur de sociologie à l’université de Strasbourg, membre de l’Observatoire NIVEA

A écouter (1:36:16)

Peau blanche à tout prix

Biologiquement, la peau nous protège des agressions. Culturellement sa couleur marque une origine géographique et sociale. Le culte de la blancheur pousse une importante partie de la population à se dépigmenter la peau. Au risque de l’endommager et de développer des maladies.

Gilles Boëtsch, anthropobiologiste, directeur de recherche au CNRS, directeur de l'Université de la Méditerranée à Marseille, président de l’Observatoire NIVEA

Céline Emeriau, docteur en anthropologie biologique, lauréate du Prix de l’Observatoire NIVEA en 2008

A écouter (1:31:15)

Rester jeune : femmes sous pression

Vieillir entraîne des changements biologiques, psychologiques et sociaux liés à l’histoire de vie de chacun. Sous la pression sociale qui impose de rester jeune, comment les femmes composent-elles avec leur corps vieillissant ?

Enguerran Macia, anthropobiologiste, chargé de recherche au CNRS, membre du réseau de l’Observatoire NIVEA

A écouter (1:09:08)
Retour en haut