Conférences
en ligne

La Terre, le vivant, la société : question de rythmes

En apparence, les scientifiques se concentrent sur des intervalles de temps disparates selon leur sujet d’étude. Certes la vie d’une cellule ou d’un organisme n’est qu’un battement de cil par rapport aux transformations géologiques, mais ces deux rythmes interagissent. Et en quelques générations, nos sociétés ont entraîné dans leur transformation la planète entière.

En ouverture de chaque conférence, Nicolas Pignon, acteur, fait une courte lecture de textes.

Mai/Juin 2014
 

 

Le vivant au fil du temps

Pierre-Henri Gouyon, biologiste, professeur au Museum National d’Histoire Naturelle (MNHN), à l'AgroParisTech, à l'ENS, à Sciences Po.

 

 

Comprendre nos rythmes biologiques

Claude Gronfier, neuroscientifique, chercheur au sein du département de chronobiologie de l'Unité Inserm 846 à Bron, Lyon.

 

 

Le temps, c'est subjectif  

Sylvie Droit-Volet, professeur en psychologie et chercheur au Laboratoire de psychologie sociale et cognitive à l'université Blaise-Pascal, Clermont- Ferrand.

 

Anthropocène, une nouvelle ère?  

Philippe Bertrand, biogéochimiste et océanographe, directeur-adjoint scientifique CNRS-INSU pour le domaine océan et atmosphère.
Jean-Baptiste Fressoz, historien des sciences, des techniques et de l'environnement, chercheur au CNRS, centre Alexandre Koyré.

 

L'éloge de la lenteur

Gilles Clément, paysagiste, enseignant, écrivain.
David Le Breton, anthropologue et sociologue, professeur de sociologie à l’université de Strasbourg.
Frédéric Worms, professeur de philosophie à l’université de Lille III, directeur du Centre international d’étude de la philosophie française contemporaine à l'école normale supérieure (ENS).

Table ronde animée par Catherine Potevin, chef de la rubrique Livres de Philosophie Magazine.

Retour en haut