Conférences
en ligne

Le temps du progrès

Le siècle des Lumières, la Belle époque, les Trente Glorieuses ont apporté de formidables progrès techniques : agriculture rentable, médecine performante, moyens de transport bon marché, outils de communication largement diffusés, etc. Cependant leurs impacts négatifs sur l’environnement, la santé et la société mettent en question ces acquis.
Une plongée dans ces époques cruciales de la modernité nous aidera-t-elle à redéfinir un progrès pour demain ?

Avril/Mai 2014

Le progrès scientifique au temps des Lumières

Entre le XVIe et XVIIIe siècle, il s’est opéré une rupture majeure dans l’histoire des techniques, aboutissant à des progrès scientifiques. Un nouvel esprit est né, qui n’est plus basé sur l’empirisme, mais sur l’expérimentation. C’est là que naquit notre modernité.

Bruno Belhoste, professeur d'histoire des sciences à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne, directeur du Centre Modernités & Révolutions.

A écouter (1:26:24)

La Belle Époque : innovation et progrès

"Le monde a plus changé entre 1880 et 1914 que depuis les romains", écrit Charles Péguy en évoquant cette révolution technologique, industrielle, culturelle, économique et sociale sans précédent. Voyage dans le Paris de la Belle époque et des grandes Expositions universelles… Que nous reste-il de cette « religion du progrès », et sommes-nous à l’aube d’une nouvelle Belle époque

Marc Giget, économiste international et du développement, EHESS Panthéon-Sorbonne, directeur scientifique de l’Institut européen de stratégies créatives et d’Innovation.

A écouter (2:18:57)

Les trente Glorieuses ou trente pollueuses ?

Comme était doux le temps des Trente Glorieuses, juste après la Seconde guerre mondiale ! La démocratisation de la voiture, l’électroménager libérant la femme, la mécanisation agricole éradiquant la famine… Des choix techniques lourds de conséquences ont considérablement augmenté l’impact humain sur le devenir de la Terre entière. Comment repenser l’histoire de ces trois décennies ? 

Christophe Bonneuil, historien au Centre Koyré d'Histoire des sciences et des techniques (UMR CNRS-Ehess-MNHN) et co-auteur de Une autre histoire des « Trente Glorieuses », Modernisation, contestations et pollutions dans la France d’après-guerre (La Découverte, 2013).

A écouter (1:38:35)
Retour en haut