Conférences
en ligne

Migrations : une nécessité du vivant

Plantes et animaux voyagent, trouvent un milieu favorable, s’y ancrent et y prospèrent. C’est ainsi que s’est peuplée la Terre, et le mouvement se poursuit. Les populations se rencontrent, se disputent l’accès aux ressources, se mélangent ou se remplacent.Comment nos sociétés actuelles supportent les mouvements de populations humaines, choisis ou subis ? Peuvent-elles maîtriser les mouvements de populations d’animaux sauvages et de plantes ? Des éléments de réflexion autour d’exemples concrets.


L’Homme à la conquête de la Terre

Pascal Picq, paléoanthropologue, maître de conférence au Collège de France.


Le nomadisme : un mode de vie 

John Crowley, chef de la section Recherche, politique et prospective, secteur des sciences sociales et humaines de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco).

 

Dans le camp des Roms 

Éric Fassin, sociologue, professeur au département de science politique de l'université Paris 8 - Vincennes-Saint-Denis, chercheur au Laboratoire d'études de genre et de sexualité (CNRS / Paris 8 / Paris Ouest). 

 

Au loup ! Un retour controversé

Farid Benhammou, géographe, docteur d'AgroParisTech, chercheur associé au Laboratoire Ruralités, enseignant en classes préparatoires à Poitiers.


Les plantes invasives : un perpétuel mode d'ajustement

Jacques Tassin, chercheur, écologue au Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad), Montpellier.

Retour en haut