Conférences
en ligne

Voyages extrêmes

Tous publicsEnvironnement - développement durable - énergies,Matériaux micro et nanotechnologies

Une rencontre sensible pour découvrir le parcours et les expériences vécues par deux femmes engagées dans des voyages exceptionnels.

Modérateur : Frédéric Castel, journaliste.

Avril 2015

Laurence de la Ferrière
Première et seule femme au monde à avoir traversé intégralement l’Antarctique.

« J'avais envie de voir ce que personne n'a jamais vu, aller au-delà des horizons ». À vingt ans, elle découvre la haute montagne et décide de partir à la conquête des plus hauts sommets du monde avant de s'engager vers l'exploration polaire arctique et antarctique. Le 23 novembre 1999, Laurence de la Ferrière quitte le pôle Sud. Avec pour seuls équipements une paire de skis et des voiles, un traîneau de 140 kilos harnaché à ses reins, un téléphone satellite et une balise Argos, elle parcourt une étendue blanche de près de 3 000 km sous des températures pouvant descendre jusqu’à – 50° C.


Claudie Haigneré
Première spationaute française.

« Je me souviens de ces moments éblouissants du passage du jour à la nuit - le terminateur - des lumières des villes qui dessinent les contours des continents ». Rhumatologue, spécialiste en médecine aéronautique, docteur en neurosciences, puis responsable des programmes de physiologie et de médecine spatiale au Cnes, elle est la première spationaute française. En 1996, premier séjour dans l'espace à bord de la station spatiale russe Mir. En 2001, elle est ingénieur de bord n°1 de la mission Andromède (Esa) à bord de la station spatiale internationale (ISS).

Retour en haut