Les mouvements qui nous agitent ne sont pas tous voulus ni maîtrisés. Par exemple, nous remuons parfois dans notre sommeil, et certains de ces gestes peuvent annoncer des pathologies naissantes. Autre exemple, des circuits sensoriels dans la moelle épinière peuvent impacter la locomotion et la posture. Enfin, dans nos cellules il arrive que les déplacements moléculaires soient victimes d’embouteillages.

Ces gestes qui agitent nos rêves

Mardi 12 mars 2019

Avec : Valérie Cochen De Cock, médecin neurologue au Pôle sommeil et neurologie de la clinique Beau Soleil de Montpellier.

Poissons zèbres et neurones : le contrôle de la locomotion

Mardi 19 mars 2019

Avec : Claire Wyart, chercheuse en neurosciences, cheffe d’équipe Inserm à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM) à Paris.

Simuler le transport, sur nos routes ou à l’intérieur de nos cellules

Mardi 26 mars 2019

Avec : Cécile Appert-Rolland, physicienne chargée de recherche au CNRS, Laboratoire de physique théorique, université Paris Sud, Orsay.

 

Merci à notre partenaire

POUR LA SCIENCE (nouvelle fenêtre)