Décembre 2017

Les progrès accomplis par la médecine et les biotechnologies modifient notre représentation du corps humain, de la maladie et du soin. À l’ère des greffes, des implants, des prothèses, des nanotechnologies, que signifie avoir ou être un corps ? En quoi les pratiques médicales contribuent-elles à une transformation de l’image du corps ?

Ces avancées ont enfin des enjeux éthiques et juridiques dans la mesure où elles marquent l’essor d’une bio économie qui vient bousculer le cadre normatif déterminant la valeur du corps humain.

Avec :
Marie Gaille
, philosophe, directrice de recherche au laboratoire Sphère, CNRS ;
Nathanaël Jarrassé
, roboticien à l’Institut des Systèmes intelligents et de robotique (Isir), UPMC Sorbonne-Universités ;
Jean-François Toussaint
, médecin, directeur de l’Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport (Irmes). 

Modération : Catherine Portevin, chef de la rubrique Livres de Philosophie Magazine.

A écouter (2:50:31)