L'expo à 360°
S'est déroulée du 13/10/2015 au 20/03/2016

Un parcours artistique

A côté des données scientifiques et de l'enquête journalistique, l'exposition laisse une large place aux œuvres d'artistes contemporains, qui expriment leur vision du dérèglement climatique et interpellent le visiteur dès le hall d'entrée.

Les photos de Kadir van Lohuizen

Hall, niveau 0

Le photographe Kadir van Lohuizen a parcouru plusieurs mers et océans pour aller à la rencontre des différentes populations touchées par la montée des eaux à la surface de la planète.  Il s’est notamment rendu aux Kiribati, îles Fiji, atoll Carteret (Papouasie Nouvelle-Guinée), Bangladesh, Guna Yala (Panama), mais aussi aux États-Unis (Boston, Miami) et au Royaume-Uni (Yorkshire), et tout dernièrement à la Grenade, aux Seychelles et en Jamaïque où les populations commencent à s’adapter à des écosystèmes impactés par le dérèglement climatique. Pour la première fois, quatorze des photos qu'il a prises sont exposées dans un format spectaculaire (380 cm x 570 cm) pour l’exposition  Climat, l’expo à 360°.

> Voir le travail de Kadir van Lohuizen 

Retrouvez ces photos et des dizaines d'autres dans le journal Where will we go ? en vente à la boutique et aux caisses.

Bulle de Cristal et White Cube (Les Radiolaires) 

Installation, Hall, niveau 0 

« Le jour où la Terre et les Terriens auront réglé le problème climatique… » : le collectif d’artistes « les Radiolaires » (Marine Dillard, Caroline Gaussens, Denis Pegaz-Blanc et Xavier Tiret) répond à ce défi imaginaire en proposant une vision originale et provocante d’un avenir hypothétique de la planète. 

Les deux pôles de l'installation donnent à voir et à méditer sur deux mutations possibles de l’être humain, deux formes d'adaptation : les Algommes de la Bulle de Cristal d'un côté, la Créature logée dans le White Cube de l'autre, selon que les humains se comportent avec lucidité ou déni face au problème climatique. 

Bloc 2 glace sur bloc 2 terre (Pauline Toyer) 

Installation, espace Science actualités, Explora, niveau 1

(image avec légende)
Photo : Philippe Lévy©Universcience

La plasticienne Pauline Toyer propose une installation évolutive.
Deux blocs de glace sont disposés au-dessus de deux blocs de terre. Le goutte à goutte de la fonte des glaces amollit la terre jusqu'à la sculpter. Puis les blocs de terre sont séchés et cuits. Les deux temps du processus sont visibles pendant toute la durée de d'exposition
> Voir le site de l'artiste